Conférence de presse du 16 février 2017 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang
2017/02/16

Sur l'invitation du Président de la République de Gambie Adama Barrow, le Vice-Président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois Ma Peihua assistera, le 18 février, à Banjul, en tant qu'Envoyé spécial du Président Xi Jinping, à la cérémonie d'investiture du Président Adama Barrow et à la fête d'indépendance de la Gambie.

Depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Gambie en mars 2016, la coopération entre les deux pays progresse sur tous les plans. Le rétablissement des relations diplomatiques sino-gambiennes correspond au courant de l'Histoire et aux intérêts fondamentaux des deux pays et des deux peuples. La Chine apprécie l'attachement du nouveau gouvernement gambien conduit par le Président Adama Barrow au principe d'une seule Chine, et entend saisir les opportunités offertes par la mise en œuvre des acquis du Sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine pour travailler ensemble avec la partie gambienne à promouvoir le développement en profondeur de la coopération amicale globale sino-gambienne au bénéfice des deux peuples.

Q : Selon des officiels de l'Union européenne, la Chine fait en sorte d'avancer la date du Sommet Chine-UE en avril ou en mai. Veuillez nous donner des informations là-dessus.

R : Le Sommet Chine-UE est un mécanisme de rencontre annuelle de haut niveau entre la Chine et l'UE. Nous sommes en communication et en concertation avec la partie européenne sur les dispositions à prendre pour le sommet de cette année, et nous en publierons des informations en temps opportun.

J'aimerais indiquer que quels que soient les changements dans le monde, la détermination de la Chine de préserver la paix mondiale, de promouvoir le développement partagé, de construire des partenariats et de soutenir le multilatéralisme restera inchangée. Depuis toujours, nous considérons l'Europe comme un pôle important dans un monde multipolaire, nous appuyons l'intégration européenne, nous souhaitons voir une Europe stable et prospère, et nous travaillons à promouvoir le partenariat sino-européen pour la paix, la croissance, la réforme et la civilisation. La Chine entend maintenir une étroite communication et une bonne coopération avec la partie européenne pour faire accéder les relations sino-européennes à un nouveau palier.

Q : Selon des sources d'information, le Ministère vietnamien des Affaires étrangères a donné une réponse au sujet de l'agression par des agents au poste-frontière vietnamien contre des touristes chinois, affirmant que la Chine a fait des représentations et que la partie vietnamienne tâchera de mettre la lumière sur cet incident le plus tôt possible et le traitera sur la base des faits. Quels sont vos commentaires là-dessus ? Pourriez-vous nous dire ce qu'a fait la Chine ?

R : Le gouvernement chinois accorde depuis toujours une grande importance à la sécurité et à la protection des droits et intérêts légitimes des citoyens chinois à l'étranger. Concernant l'agression par des agents au poste-frontière vietnamien contre des touristes chinois, nous avons effectué plusieurs démarches auprès de la partie vietnamienne. Aujourd'hui, le Directeur général des Affaires consulaires du Ministère des Affaires étrangères a eu une entrevue avec l'Ambassadeur du Viet Nam en Chine pour parler de cette affaire et exprimer une fois encore la position solennelle de la Chine. L'Ambassadeur de Chine au Viet Nam a aussi rencontré des responsables du Ministère vietnamien des Affaires étrangères à Hanoï. Nous demandons à la partie vietnamienne de présenter des excuses auprès des victimes et de les dédommager, de traiter avec sévérité les personnes impliquées dans l'agression, et de prendre des mesures effectives pour éviter que de tels incidents ne se reproduisent. À notre connaissance, la partie vietnamienne a suspendu les huit personnes impliquées. Nous continuerons d'exhorter la partie vietnamienne à traiter adéquatement et complètement cette affaire dans le respect des faits et de manière sérieuse.

Q : Selon des sources d'information, la Chine a reporté un projet d'investissement d'un milliard de dollars US dans le port d'Hambantota pour attendre que la partie sri-lankaise lève les obstacles juridiques et politiques. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Le projet du port d'Hambantota est un projet de coopération important entre la Chine et Sri Lanka qui vise à promouvoir le développement économique et à améliorer le niveau de vie de la population à Sri Lanka. À notre connaissance, ce projet avance solidement. Nous encourageons les entreprises concernées à développer ce projet sur la base de l'égalité et du bénéfice réciproque conformément aux règles du marché.

Q : Premièrement, avez-vous annulé des entretiens militaires bilatéraux avec la RPDC ? Pourquoi les annuler ? Deuxièmement, l'Ambassade de Chine en République de Corée aurait adopté une politique plus stricte de visa d'affaires. Les demandeurs de visa seraient désormais obligés de soumettre les documents en personne et non via une partie tierce, sinon leurs demandes seraient probablement refusées. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Concernant votre première question, je n'en dispose pas d'information.

Sur votre deuxième question, à ma connaissance, la politique de visa de la Chine à l'égard de la République de Corée n'a pas changé.

Q : Selon des sources d'information, les services compétents de la Chine et de la République de Corée ont tenu une réunion le 15 février à Séoul et sont convenus que la République de Corée rendra à la Chine les dépouilles de plus de 20 soldats de l'Armée des Volontaires du peuple chinois le 22 mars prochain. Veuillez nous donner plus d'informations là-dessus.

R : Le 15 février, les groupes de travail de la Chine et de la République de Corée ont eu des consultations à Séoul sur le quatrième transfert de dépouilles des soldats de l'Armée des Volontaires du peuple chinois. Comme convenu, la République de Corée rendra à la Chine les dépouilles de plus de 20 martyrs le 22 mars prochain.

La Chine et la République de Corée ont œuvré dans l'esprit d'humanité par voie de consultation amicale et de coopération pragmatique. Entre 2014 et 2016, les dépouilles de 541 martyrs de l'Armée des Volontaires du peuple chinois ont été rendues par la République de Corée à la Chine. Cette année, le quatrième transfert sera effectué comme convenu. La Chine continuera de travailler en concertation et en coopération avec la République de Corée pour bien gérer les affaires y relatives.

Q : Quelles seront les répercussions de la mort de Kim Jong-nam sur les relations Chine-RPDC ? Y aura-t-il des impacts négatifs ?

R : Nous avons noté les informations sur l'affaire que vous avez mentionnée. Nous suivons l'évolution de l'affaire.

Pour ce qui est des relations Chine-RPDC, les deux pays sont voisins amis et ont une tradition d'échanges amicaux.

Q : Le Ministre des Affaires étrangères Wang Yi est actuellement en Allemagne pour la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères du G20. Est-ce qu'il rencontrera le Secrétaire d'État américain Rex Tillerson ?

R : Nous vous remercions de votre intérêt pour la participation du Ministre Wang Yi à la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères du G20. Nous sommes en communication avec les pays concernés pour arranger les entrevues bilatérales du Ministre Wang Yi.

Je n'ai pas encore d'information à vous donner sur la rencontre du Ministre Wang Yi avec son homologue américain. J'aimerais souligner qu'il y a peu de temps, le Président Xi Jinping a eu un très bon entretien téléphonique avec le Président Donald Trump. Les deux parties vont travailler de concert à la lumière de l'esprit de cet entretien téléphonique pour faire progresser davantage les relations sino-américaines.

* * *

Le 20 février à 15h30, le Ministère des Affaires étrangères et le gouvernement populaire de la province du Yunnan tiendront une séance de présentation et de promotion du Yunnan au 3e étage du bâtiment Sud du Ministère. La séance sera placée sous le thème « Une Chine ouverte : le Yunnan merveilleux partage le meilleur de lui-même avec le monde ». Le Ministre Wang Yi y prononcera une allocution, le Secrétaire du Comité du PCC pour le Yunnan Chen Hao et le Gouverneur Ruan Chengfa prendront la parole pour présenter la province. Les représentants des chefs de mission diplomatique interviendront et échangeront avec les invités.

Située dans le sud-ouest de la Chine, la province du Yunnan se trouve au point de rencontre de la Ceinture économique de la Route de la Soie et de la Route de la Soie maritime du 21e siècle. Elle bénéficie d'une proximité géographique, d'un rapprochement des peuples, de bonnes liaisons commerciales et d'une affinité culturelle avec les pays d'Asie du Sud-Est et d'Asie du Sud. Avec sa position géographique privilégiée, ses atouts en termes de ressources et d'ouverture, et ses conditions de développement solides, la province du Yunnan présente des perspectives et des potentiels de développement vastes.

Vous serez les bienvenus pour participer à cette séance de promotion et la couvrir.

La conférence de presse régulière du 20 février sera suspendue et reprise le lendemain. Le Bureau des porte-parole du Ministère des Affaires étrangères répondra aux questions par téléphone et par fax.

Suggest To A Friend
  Print