Conférence de presse du 22 avril 2019 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang
2019/04/22

Q : Selon des reportages, des étudiants du lycée Niles North, dans l'État américain de l'Illinois, ont récemment écrit une lettre en chinois au Président Xi Jinping, à laquelle le Président Xi a répondu. Pouvez-vous me dire pourquoi il a répondu et quelle est la signification de sa lettre ?

R : Vous avez peut-être appris par les médias que le Président Xi Jinping a récemment écrit aux élèves du lycée Niles North dans l'État américain de l'Illinois et les a encouragés à contribuer à l'amitié entre les peuples chinois et américain.

Pour autant que je sache, ce n'est pas la première fois que le Président Xi Jinping écrit à des étudiants étrangers, ce qui montre pleinement à quel point le Président Xi attache une grande importance aux échanges socioculturels et à la coopération entre la Chine et d'autres pays. Cette fois, la lettre que le Président Xi a reçue a été écrite en chinois par plus de 40 lycéens de la classe de chinois du lycée Niles North, dans l'Illinois. Ils ont posé de nombreuses questions intéressantes dans leur lettre. Dans sa lettre de réponse, le Président Xi a répondu aux questions sur son travail, sa vie et ses loisirs, encourageant ces lycéens à faire de nouveaux progrès dans l'apprentissage du chinois et à contribuer à l'amitié entre le peuple chinois et le peuple américain, et leur souhaitant la bienvenue en Chine.

J'ai appris que la plupart des lycéens américains qui ont écrit cette lettre n'étaient jamais venus en Chine et qu'ils n'avaient auparavant jamais appris la langue chinoise. Après avoir étudié le chinois pendant un semestre, ils ont marqué un vif intérêt pour le chinois et ont décidé d'écrire une lettre en chinois au Président Xi pour lui exprimer leurs salutations cordiales. Nous nous réjouissons de l'intérêt profond montré par la jeune génération américaine à la langue et à la culture chinoises, et de leur sentiment amical à l'égard de la Chine.

Comme le Président Xi l'a écrit dans sa lettre, les jeunes représentent l'avenir de l'amitié sino-américaine. Nous espérons que nos deux pays pourront conjuguer leurs efforts pour approfondir les échanges socioculturels et la coopération entre les deux pays dans les domaines de la jeunesse et de l'éducation, renforcer la compréhension mutuelle entre les deux peuples et consolider la base populaire du développement des relations sino-américaines.

Q : Selon les médias, le deuxième tour de l'élection présidentielle ukrainienne s'est achevé le 21 avril à 8 heures (heure locale). Après l'annonce des résultats d'un sondage, Petro Porochenko a reconnu sa défaite et a félicité son rival Volodymyr Zelenskiy, qui s'est déclaré victorieux. Avez-vous des commentaires à faire à ce sujet ? La Chine a-t-elle envoyé un message de félicitations à Zelenskiy ?

R : L'Ukraine est un partenaire et ami de la Chine. Nous respectons le choix du peuple ukrainien et souhaitons sincèrement la paix, la stabilité et la prospérité du pays. Nous attachons de l'importance aux relations sino-ukrainiennes et entendons travailler avec la partie ukrainienne pour faire progresser la coopération entre les deux pays dans divers domaines dans le cadre de l'initiative « Ceinture et Route ».

Q : Selon les médias, le Secrétaire d'État américain Mike Pompeo a déclaré que les États-Unis n'étendraient pas la clause d'exemption autorisant les pays à acheter du pétrole iranien à partir du 2 mai. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

R : C'est la première fois que je vous entends parler chinois lors de notre conférence de presse et j'ai l'impression que, la plupart du temps, vous posiez des questions en anglais. Mais vous parlez vraiment bien le chinois, vous pourrez désormais poser des questions en chinois ! (Le journaliste rit.)

La Chine s'oppose toujours aux sanctions unilatérales et à la prétendue « juridiction au bras long » imposée par les États-Unis. Notre coopération avec l'Iran est ouverte, transparente, légale et légitime. Elle devra donc être respectée. Le gouvernement chinois est déterminé à défendre les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises et souhaite jouer un rôle actif et constructif pour la préservation de la stabilité du marché mondial de l'énergie.

Q : Selon des reportages, des centaines de personnes auraient été tuées ou blessées dans une série d'attentats à la bombe à Colombo, capitale de Sri Lanka, et dans d'autres villes, le 21 avril. Avez-vous des commentaires à faire à ce sujet ?

R : Le 21 avril, une série d'explosions s'est produite à Colombo, la capitale de Sri Lanka, et dans d'autres endroits, faisant de nombreuses victimes. Le Président Xi Jinping, le Premier Ministre Li Keqiang et le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi ont respectivement adressé des messages de condoléances au Président sri-lankais Maithripala Sirisena, au Premier Ministre Ranil Wickremesinghe et au Ministre des Affaires étrangères Tilak Marapana, exprimant leurs profondes condoléances au sujet des victimes et leur sincère sympathie aux blessés et aux familles endeuillées. Ils ont souligné que le gouvernement et le peuple chinois se tenaient fermement aux côtés du peuple sri-lankais et soutenaient fermement la partie sri-lankaise dans la sauvegarde de la sécurité et de la stabilité nationales.

Après les attentats, le Ministère chinois des Affaires étrangères et l'ambassade de Chine à Sri Lanka ont immédiatement lancé le plan d'urgence. Ils travaillent en priorité à la vérification du nombre de blessés et de morts chinois en faisant tout leur possible pour rechercher les personnes disparues, envoyer du personnel rendre visite aux blessés et rappeler aux institutions et aux individus chinois de renforcer les mesures préventives pour assurer la sécurité. Les résultats d'une vérification préliminaire montrent qu'il y a eu des citoyens chinois tués ou portés disparus lors des incidents. Cinq Chinois ont été blessés, mais leur vie n'est pas en danger. Ils sont actuellement soignés à l'hôpital, dans un état stable.

Nous suivrons de près l'évolution de la situation et ferons de notre mieux pour effectuer le travail y relatif. En cas de danger, les citoyens chinois à Sri Lanka peuvent appeler la ligne directe du Ministère chinois des Affaires étrangères pour la protection consulaire au numéro 0086-10-12308, ou la ligne directe de l'ambassade de Chine à Sri Lanka pour la protection consulaire des citoyens chinois au numéro 0094-11-2676033.

Q : Le secrétaire indien aux Affaires étrangères, Vijay Keshav Gokhale, effectue une visite en Chine. Le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi l'a rencontré ce matin. Quels sont les sujets abordés par les deux parties ? Pouvez-vous nous donner plus de détails ?

R : Le secrétaire indien aux Affaires étrangères Vijay Keshav Gokhale effectue une visite en Chine les 21 et 22 avril. Ce matin, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi l'a rencontré, et le Vice-Ministre des Affaires étrangères Kong Xuanyou s'est entretenu avec lui. Pour autant que je sache, le Vice-Ministre des Affaires étrangères Le Yucheng et le directeur adjoint du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC, Liu Jianchao, le rencontreront respectivement cet après-midi.

Au cours des rencontres et des entretiens de ce matin, la partie chinoise a déclaré que, en tant que principaux pays voisins, représentants des économies émergentes et partenaires de coopération stratégique, la Chine et l'Inde devraient renforcer la communication stratégique et la confiance politique mutuelle, et maintenir une coordination et une coopération étroites dans les affaires internationales et régionales. Les intérêts communs des deux parties dépassent de loin les divergences. Les deux parties doivent renforcer la solidarité et la coordination, maintenir l'élan actif du développement sain et stable des relations bilatérales instaurées depuis le sommet de Wuhan entre les dirigeants des deux pays, et défendre les intérêts communs des marchés émergents et des pays en développement.

Le secrétaire indien aux Affaires étrangères Vijay Keshav Gokhale a déclaré, lors des rencontres et des entretiens, que depuis le sommet de Wuhan, les deux parties ont eu des échanges politiques actifs et une coopération pragmatique renforcée, et tenu avec succès la première réunion du mécanisme d'échanges socioculturels de haut niveau. L'Inde est prête à entretenir des échanges de haut niveau avec la Chine, à renforcer la compréhension mutuelle, et à tenir compte des préoccupations respectives pour promouvoir un plus grand développement des relations bilatérales.

Question supplémentaire : Les deux pays ont-ils discuté des questions liées à l'inscription par le Comité 1267 et à la participation de l'Inde au deuxième Forum « Ceinture et Route » pour la coopération internationale ?

R : Je viens de vous informer sur les rencontres et les entretiens tenus ce matin.

Comme je viens de le dire, les intérêts communs entre la Chine et l'Inde dépassent de loin les divergences. Nous espérons que les deux parties renforceront la coordination et la communication et maintiendront l'élan actif du développement des relations bilatérales. La Chine est prête à travailler avec l'Inde à cette fin.

Suggest To A Friend
  Print