Conférence de presse du 27 décembre 2019 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang
2019/12/27

Q : Le président kirghiz Jeenbekov a déclaré lors de sa conférence de presse annuelle, le 25 décembre, que les relations entre le Kirghizistan et la Chine s'amélioraient constamment. En tant que principale source d'investissement pour le Kirghizistan, la Chine l'a aidé à mettre en place de multiples projets en faveur du bien-être de la population. Le Kirghizistan déploiera tous ses efforts pour maintenir les relations bilatérales à un niveau élevé. Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?

R : La Chine et le Kirghizistan sont des voisins, amis et partenaires stratégiques globaux. Ces dernières années, grâce à l'attention personnelle et à la promotion de nos dirigeants, les relations sino-kirghizes ont fait de grands progrès : la confiance politique mutuelle entre les deux parties s'est renforcée constamment, leur coopération a été fructueuse dans le cadre de la construction conjointe de « la Ceinture et la Route », leur coopération a été florissante dans les domaines des échanges culturels et humains, et leur coopération en matière de sécurité s'est sans cesse approfondie. Nos relations bilatérales sont meilleures que jamais, devenant un exemple de relations entre Etats, caractérisées par le respect mutuel, la coopération amicale et des résultats gagnant-gagnant.

Ces dernières années, dans le cadre de la construction conjointe de « la Ceinture et la Route », nos deux pays ont mis en place d'importants projets en faveur du bien-être de la population, dont la rénovation du réseau électrique dans le sud du Kirghizistan, l'hôpital Osh et le projet de réhabilitation du réseau routier à Bichkek, qui ont considérablement contribué au développement socio-économique et à l'amélioration du bien-être de la population locale. La Chine est prête à travailler avec le Kirghizistan pour approfondir la coopération dans tous les domaines, faire de nouveaux progrès dans les relations bilatérales et apporter plus d'avantages aux peuples des deux pays.

Q : La direction des relations publiques inter-services des forces armées pakistanaises a déclaré que l'Inde avait violé à maintes reprises l'accord de cessez-le-feu le long de la ligne de contrôle au Cachemire au cours des 36 dernières heures. En réponse à cela, les troupes de l'armée pakistanaise ont détruit un poste indien près du col Haji Pir. Trois soldats indiens ont été tués et deux soldats pakistanais sont morts. L'armée indienne a déclaré que le Pakistan avait violé l'accord de cessez-le-feu et ouvert le feu à Baramulla, ce qui a causé la mort d'un soldat indien et d'un civil. Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?

R : Nous prenons note des reportages concernés et suivons la situation. En tant que voisine de l'Inde et du Pakistan, la Chine appelle les deux pays à faire preuve de retenue, à éviter les actions susceptibles d'aggraver les tensions, à résoudre pacifiquement les différends par le dialogue et à maintenir conjointement la paix et la stabilité régionales.

Q : Il y a eu un accident d'avion aujourd'hui au Kazakhstan, qui a déjà causé plus de 15 morts. Y avait-il des passagers chinois ?

R : Nous avons noté ces informations. Nous sommes profondément attristés par le décès des victimes et adressons nos sincères condoléances à leurs familles, et nous exprimons nos vœux de bon rétablissement aux blessés.

L'Ambassade et le Consulat général de Chine au Kazakhstan ont contacté les départements kazakhs concernés pour s'informer de la situation après cet accident d'avion. Jusqu'à présent, nous n'avons reçu aucune notification indiquant qu'un citoyen chinois soit mort ou blessé dans l'accident. Nous vous tiendrons au courant si nous avons plus d'informations.

Suggest To A Friend
  Print