Politique de défense nationale
2011/06/09

La Chine applique une politique de défense nationale à caractère défensif. Elle a toujours accordé une place primordiale au maintien de la souveraineté, de la sécurité et de l’intégrité territoriale du pays, à la sauvegarde des intérêts du développement national et à la protection des droits et intérêts de la population. Elle s’efforce d’édifier une défense nationale solide et une armée puissante qui s’adaptent à la sécurité et aux intérêts du développement national afin d’enrichir le pays et de renforcer l’armée en parallèle avec l’élaboration d’une société au niveau de vie relativement aisée.

La politique de défense nationale de la Chine pour le XXIe siècle comporte les points suivants : sauvegarder la sécurité et l’unité de l’État et assurer les intérêts du développement national ; réaliser un développement général, harmonieux et durable de la défense nationale et de l’armée ; renforcer la qualité de l’armée par le biais de l’informatisation ; pratiquer une stratégie militaire de défense active ; persister dans la stratégie nucléaire d’autodéfense et établir un environnement de sécurité favorable au développement pacifique de l’État.

Selon les besoins de la sécurité de l’État et le niveau du développement économique et social, la modernisation de la défense nationale et de l’armée chinoise sera réalisée de façon planifiée et méthodique.

– Promouvoir l’informatisation de la défense nationale et de l’armée. Orienter la modernisation de la défense nationale et de l’armée sur l’informatisation, reposer sur la situation réelle du pays et de l’armée, promouvoir activement une évolution militaire adaptée à la Chine. Établir sur une base scientifique le programme d’édification de la défense nationale et de l’armée et la stratégie de développement des différentes armées et armes, poser les bases solides avant 2010, réaliser fondamentalement la mécanisation et accomplir des progrès remarquables dans la mise en place de l’informatisation avant 2020, atteindre globalement, au milieu du XXIe siècle, l’objectif de modernisation de la défense nationale et de l’armée.

– Procéder à une planification d’ensemble concernant l’édification de l’économie et de la défense nationale. Persévérer dans la quête d’un développement harmonieux de la défense nationale et de l’économie ; prendre en considération l’enrichissement du pays et le renforcement de l’armée dans la répartition des ressources pour que la stratégie de développement de la défense nationale et de l’armée puisse s’adapter à celle de l’État. Intégrer l’élaboration de la défense nationale dans le développement économique et social et former un mécanisme scientifique pour un développement coordonné de l’édification économique et de la défense nationale, afin de fournir des ressources suffisantes à la réalisation de la modernisation de la défense nationale et de l’armée et la force motrice nécessaire à leur développement durable. Procéder à une planification générale de l’élaboration de la défense nationale et des besoins du développement économique et social, persévérer dans l’intégration mutuelle et les avantages réciproques du militaire et du civil et élever la rentabilité sociale des ressources de la défense nationale en temps de paix.

– Approfondir la réforme de la défense nationale et de l’armée. Réajuster et réformer le système organisationnel et politique des forces armées, promouvoir progressivement la modernisation organisationnelle des troupes et mettre en place avant 2020 une série de modes organisationnels, de dispositions institutionnelles et de modes de fonctionnement scientifiques adaptés à la Chine en accord avec le principe d’édification des forces armées modernes. Réajuster et réformer le système de l’industrie de la défense nationale et le système d’achat d’armements et élever la capacité d’innovation autonome, la qualité et la rentabilité de recherche et de fabrication en matière d’armement. Établir et perfectionner un système de recherche scientifique et de fabrication d’armements, un système de formation des personnes compétentes de l’armée et un système de garantie de l’armée en combinant les objectifs militaires et civils et en intégrant le militaire dans le civil. Etablir et perfectionner un système de mobilisation pour la défense nationale, centralisé, unifié, structurellement rationnel, de réaction rapide, d’autorité et de haute efficacité.

– Assurer un développement à grands pas. Se baser sur la mécanisation et établir l’informatisation en tant que facteur dominant du développement simultané de ces deux éléments ; persévérer dans la stratégie de renforcement de l’armée par les sciences et techniques, développer les armements de hautes et nouvelles technologies, mettre en œuvre le projet stratégique de formation des personnes compétentes, mener un entraînement militaire adapté aux besoins d’une guerre informatisée, mettre en place un service logistique moderne et transformer le modèle de formation des forces combattantes ; mettre en valeur les points clés et réaliser un développement à grands pas dans ces domaines ; persévérer avec diligence dans l’édification de l’armée et attacher de l’importance à la gestion scientifique pour rentabiliser les ressources de la défense nationale.

La Chine suit une stratégie militaire de défense active et observe, sur le plan stratégique, le principe de défense, d’autodéfense et de contre-attaque. Afin de s’adapter à la nouvelle tendance du développement militaire mondial et aux exigences de la stratégie de sécurité et de développement du pays, la Chine a établi une orientation stratégique militaire de défense active pour la nouvelle période.

Cette orientation est destinée à remporter les guerres informatisées au niveau local. La Chine prend en considération l’évolution des formes de guerre modernes ainsi que les principales menaces à la sécurité. Elle prépare des opérations défensives sur la base des circonstances les plus difficiles et les plus complexes. Pour s’adapter à la demande de résistance du système de la guerre moderne, elle utilise comme mode d’opération élémentaire une forme de combat combiné et intégral. Elle exploite les avantages opérationnels de différentes armées et armes, observe le principe d’union de l’attaque et de la défense, use avec souplesse de toutes les stratégies et tactiques, fait valoir les points forts et remédie aux points faibles. Elle perfectionne le système de commandement, le système d’entraînement et le système d’appui du combat combiné, optimalise la structure des forces, améliore la formation des forces armées et accélère l’élaboration d’un système de forces de combat adapté aux guerres locales informatisées.

Cette orientation met l’accent sur la prévention des crises et des guerres. La Chine associe étroitement la lutte militaire à la lutte politique, diplomatique, économique, culturelle et judiciaire, établit activement un environnement favorable à la paix et à la sécurité, prévient et règle les crises et empêche l’éclatement de conflits et de guerres. Elle observe sérieusement sa position d’autodéfense et emploie la force avec prudence pour contrôler de façon efficace la situation militaire et s’efforcer de réduire le risque et le coût de la guerre. Elle édifie une force dissuasive d’élite et use avec souplesse d’un mode de dissuasion. La Chine s’en tient à une politique consistant à ne jamais utiliser la première les armes nucléaires et persiste dans la stratégie nucléaire d’autodéfense. Elle ne participe à la course aux armements nucléaires avec aucun pays.

Cette orientation est destinée à renforcer la capacité des troupes de faire face aux diverses menaces à la sécurité et à accomplir différentes missions militaires. Afin de remplir la mission des troupes au cours du nouveau siècle et de la nouvelle époque, la Chine cherche à augmenter sa capacité de remporter une guerre locale informatisée afin de renforcer sa possibilité de sauvegarder la sécurité des océans, des espaces cosmique et électromagnétique, et d’accomplir les tâches d’antiterrorisme, de sauvegarde de la stabilité sociale, de secours d’urgence et de maintien de la paix mondiale. Elle déploie largement ses forces militaires nationales dans le cadre d’opérations civiles et militaires, planifie scientifiquement et entreprend l’édification de la capacité des opérations civiles et militaires. Elle participe à la coopération internationale en matière de sécurité, développe les échanges militaires sous diverses formes et préconise l’établissement d’un mécanisme de confiance militaire mutuelle.

Cette orientation poursuit et développe l’idée stratégique de la guerre populaire. La Chine compte toujours sur le peuple pour renforcer l’élaboration de la défense nationale et de l’armée, met en place une structure des forces armées associant une armée régulière peu nombreuse mais efficace à de puissantes forces de réserve. Elle renforce le potentiel national de la guerre et la force réelle de la défense nationale. Elle perfectionne le mécanisme de mobilisation militaire, unifié et efficace, renforce la mobilisation économique, scientifique, technique, informatique et de communication et élève la qualité des forces de réserve. Elle avance de nouvelles idées sur le contenu et la forme de la guerre populaire, recherche une nouvelle voie de participation à la guerre et de soutien au front des masses populaires et développe les stratégies et les tactiques d’une guerre populaire informatisée. Elle agit de sorte que la défense nationale serve l’édification de l’État, soutienne le développement économique et social local et consolide l’union de l’armée avec le gouvernement et le peuple.

Suggest To A Friend
  Print