Discours de M. Zhai Jun, Ambassadeur de Chine en France, lors de la réception qu'il donne à l'occasion de sa prise de fonctions
2014/01/22

Mesdames et Messieurs,

Chers Amis,

Merci beaucoup d'être venu ce soir. Je voudrais tout d'abord adresser à vous tous mes meilleurs vœux pour le Nouvel An et la Fête du Printemps.

C'est un immense honneur pour moi d'être nommé, à la veille du cinquantenaire des relations diplomatiques sino-françaises, Ambassadeur de Chine en France, dans ce pays qui est l'un des berceaux de l'humanisme européen et qui a apporté une contribution remarquable au progrès de la civilisation et de la société humaine, dans ce pays qui est aussi membre permanent du Conseil de Sécurité, une puissance économique et technologique et une force d'influence mondiale.

Mais pour la Chine, la France n'est pas simplement un pays important. Elle tient une place particulière dans le cœur des Chinois.

D'abord en raison de sa littérature, de ses arts et philosophies, qui ont marqué plusieurs générations de Chinois. Les grandes œuvres littéraires et philosophiques françaises ont été systématiquement traduites en mandarin. Les noms des grands écrivains et penseurs français comme Victor Hugo, Jean-Jacques Rousseau et Jean-Paul Sartre sont très souvent entendus en Chine.

Et c'est ici en France où furent partis dans le début du 20e siècle des jeunes Chinois à la recherche du savoir et de la vérité. Il y avait parmi eux non seulement de futurs fondateurs de la République populaire de Chine comme Zhou Enlai, Deng Xiaoping, Chen Yi, mais aussi ceux qui deviendront des figures emblématiques du monde scientifique, technologique et artistique en Chine.

La France, c'est aussi le pays qui nous impressionne par son esprit novateur dans le développement des relations avec la Chine. Elle a été, parmi les pays occidentaux, la première à établir des relations diplomatiques avec la Chine et la première à nouer avec nous un partenariat stratégique. La coopération sino-française a créé de nombreuses « premières » dans les domaines scientifique, technologique, militaire, de l'énergie nucléaire, de l'aéronautique et de la culture. Le peuple chinois garde des souvenirs vivaces de ce qui s'est passé il y a dix ans lors des Années croisées, Tour Effel en rouge, défilé sur les Champs-Elysées etc....

Récemment, j'ai visité un château dont la hôtesse, en signe d'amitié, a fait un drapeau national chinois avec des fleurs de rose. Cette petite invention m'a beaucoup touchée. J'ai envoyé une photo à quelques amis qui l'ont tous beaucoup appréciée.

Et c'est justement en raison de cette admiration pour l'histoire, la culture, le raffinement et la créativité de votre pays que mes compatriotes sont de plus en plus nombreux à venir voyager en France.

Mesdames et Messieurs,

Les riches résultats des 50 dernières années ont posé un fondement solide pour l'accomplissement de mes futures missions. En tant que nouvel Ambassadeur de Chine en France, je suis prêt à travailler sans relâche pour faire progresser sans cesse les relations entre nos deux pays.

La Chine continuera à apprendre auprès de la France. Car elle sait qu'elle rencontrera, dans son futur développement, des problèmes et des défis que la France avait déjà connus dans le passé. Vos expériences nous seront très précieuses.

La Chine continuera à renforcer sa coopération avec la France, pour des avantages mutuels. Cela non seulement dans des domaines traditionnels dont le nucléaire et l'aéronautique, mais aussi dans les domaines du développement durable, de l'agroalimentaire, de la télécommunication, de l'automobile et de la finance, pour en faire de nouveaux secteurs phares de la coopération sino-française.

La Chine continuera à travailler ensemble avec la France pour contribuer à la paix mondiale. Car les relations sino-françaises dépassent largement le cadre bilatéral pour avoir une dimension globale. Nos deux pays sont tous membres permanents du Conseil de Sécurité et ont tous un poids important dans l'économie mondiale. Ils œuvrent, l'un comme l'autre, pour la promotion du multilatéralisme, la construction d'un monde multipolaire et le règlement des différends internationaux par le dialogue. Une plus grande coopération sino-française dans les affaires internationales favorisera la paix du monde et l'évolution de l'ordre international vers un sens plus équitable et équilibré.

Mesdames et Messieurs, les succès des relations sino-françaises n'auraient pu être possibles sans votre effort et engagement, vous qui êtes les témoins, les acteurs et les artisans de ces relations. Je voudrais saisir cette occasion, pour vous remercier du concours et de l'aide que vous avez apportés à l'Ambassade de Chine et j'espère pouvoir continuer à compter sur votre soutien. Je ferai tous mes efforts pour écrire ensemble avec vous, chers amis, un plus bel chapitre dans les annales des relations sino-françaises.

Je vous remercie.

Suggest To A Friend
  Print