Les présidents chinois et français échangent des félicitations à l'occasion du 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques
2014/01/27

Le président chinois Xi Jinping a échangé lundi des messages de félicitations avec son homologue français François Hollande à l'occasion du 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France.

"Le 27 janvier 1964, le Président Mao Zedong et le Général de Gaulle ont pris la décision historique d'établir des relations diplomatiques entre les deux pays, inaugurant ainsi une nouvelle ère des relations sino-européennes et un nouveau chapitre dans les relations internationales caractérisé par l'égalité, la tolérance, le respect mutuel, la confiance, le bénéfice réciproque et le gagnant-gagnant", s'est réjoui le président Xi dans le message.

Toutes deux membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies et grands pays marqués par leur esprit d'indépendance, la Chine et la France sont l'une comme l'autre des forces importantes militant pour la multipolarisation du monde, la globalisation économique et la démocratisation des relations internationales, a-t-il ajouté.

"Le développement sain, stable et durable des relations sino-françaises non seulement correspond aux intérêts fondamentaux de nos deux pays et de nos deux peuples, mais aussi contribue à la paix et au développement du monde. Ces relations, auxquelles j'attache une haute importance, se trouvent aujourd'hui à un nouveau point de départ historique. J'entends oeuvrer ensemble avec vous pour faire de ce cinquantenaire une belle opportunité pour les porter à des niveaux toujours plus élevés", a souligné le président chinois.

Pour sa part, M. Hollande a indiqué dans son message que "la France, vous le savez, fut le premier grand pays occidental à procéder à un échange d'ambassadeurs avec Pékin (Beijing). Cette décision fut prise par le Général de Gaulle qui voyait en la Chine 'un Etat plus ancien que l'Histoire, constamment résolu à l'indépendance'. Ce principe, qui nous est commun, nous rapproche encore aujourd'hui, comme notre attachement à la souveraineté, au multilatéralisme et au respect mutuel".

Selon lui, la Chine est appelée à jouer un rôle toujours plus important sur la scène internationale. "Nous défendons ensemble la vision d'un monde multipolaire. Nous devons donc consolider notre coopération face aux crises et aux défis qui nous sont communs", a-t-il souligné.

"En cette heure importante pour nos deux pays, je forme le voeu que l'avenir de notre relation soit pleinement à la hauteur de la grandeur de son passé et que le nouvel élan que nous avons décidé ensemble tienne toutes ses promesses", a conclu le président français.

Suggest To A Friend
  Print