Le Premier Ministre Li Keqiang souligne lors de son entretien avec son homologue français Manuel Valls qu'il faut ouvrir une nouvelle étape des relations sino-françaises plus étroites et plus solides
2015/01/29

Dans l’après-midi du 29 janvier 2015, le Premier Ministre du Conseil des Affaires d’Etat Li Keqiang s’est entretenu, au Grand Palais du Peuple, avec le Premier Ministre français Manuel Valls.

Le Premier Ministre Li Keqiang a indiqué que l’esprit guidant les relations sino-françaises depuis l’établissement des liens diplomatiques en 1964, esprit de l’indépendance, de l’égalité, de la confiance mutuelle et de la coopération gagnant-gagnant, devrait être préservé et valorisé. Selon lui, les caractères stratégique, moderne et global des relations sino-françaises s’affirment dans toutes leurs dimensions, grâce à la consolidation de la confiance politique mutuelle, à la progression de la coopération pragmatique et au fort dynamisme des échanges humains et culturels entre les deux pays. Il a exprimé la volonté de la Chine de travailler ensemble avec la France dans un esprit tourné vers l’avenir pour porter la coopération mutuellement avantageuse à des niveaux plus élevés et dans des champs plus larges et franchir une nouvelle étape dans le partenariat global stratégique sino-français pour le rendre plus étroit et plus solide.

Selon le Premier Ministre Li Keqiang, les deux pays doivent poursuivre leurs efforts pour consolider et renforcer leur coopération dans les domaines traditionnels dont l’énergie nucléaire, l’aéronautique, l’aérospatiale et le train à grande vitesse et développer ensemble des marchés tiers, rechercher les possibilités de coopération dans de nouveaux secteurs tels que la santé, l’écologie et la finance pour donner plus d’impulsion au développement économique et à l’amélioration du bien-être social dans chacun des deux pays, mettre en valeur le potentiel du commerce et des investissements bilatéraux et faciliter la mobilité humaine. Il a exprimé le souhait de voir la partie française assouplir davantage les conditions d’exportation des hautes technologies vers la Chine et mettre en place un environnement d’affaires plus ouvert, équitable et bienveillant pour les entreprises chinoises désireuses d’investir en France.

Le Premier Ministre Li Keqiang a souligné que l’intensification de la communication et de la concertation entre la Chine et la France, membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies, sur les grandes questions internationales et régionales ainsi que le renforcement de leur coopération dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola, les négociations sur le changement climatique, la lutte antiterroriste et d’autres dossiers planétaires contribuaient à la préservation de la paix, de la stabilité et de la prospérité dans le monde.

Le Premier Ministre Li Keqiang a réaffirmé l’attachement de la Chine au développement de ses relations avec l’UE et la volonté chinoise de travailler ensemble avec l’UE pour faire aboutir le 17e Sommet Chine-UE prévu pour 2015 à de nouveaux résultats. Il a souhaité que la France, membre important de l’UE, continue à jouer un rôle constructif dans le développement des relations sino-européennes.

Le Premier Ministre Manuel Valls a indiqué que 2014 était une année exceptionnelle pour les relations franco-chinoises. Selon lui, les visites bilatérales de haut niveau, le renforcement de la coopération pragmatique et les nombreuses manifestations célébrant le cinquantenaire des relations diplomatiques illustrent pleinement la vitalité et le dynamisme des relations franco-chinoises. 2015, a-t-il poursuivi, sera une année féconde pour ces relations. Il a affirmé la volonté de la France de continuer à œuvrer ensemble avec la Chine en 2015 pour consolider et promouvoir la dynamique des échanges et de la coopération multidomaines et approfondir la coopération pragmatique dans les domaines de l’aéronautique, de l’aérospatiale, du nucléaire civil, de la finance, de l’agriculture, du train à grande vitesse, du véhicule à énergie nouvelle et du tourisme ainsi que la coopération dans des marchés tiers. Il a également souligné la nécessité pour les deux pays de renforcer leur coopération dans les affaires internationales y compris la lutte antiterroriste et les négociations sur le changement climatique. Il a fait savoir que la France souhaitait la bienvenue aux investisseurs chinois et entendait les accueillir dans de meilleures conditions avec la mise en place des garanties institutionnelles.

Avant l’entretien, le Premier Ministre Li Keqiang a tenu une cérémonie d’accueil en l’honneur de son homologue français dans la Grande Salle Nord du Grand Palais du Peuple, avec la présence du Vice-Président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois Chen Yuan.

A l’issue de l’entretien, les deux Premiers Ministres ont assisté ensemble à la signature des documents de coopération bilatérale dans les domaines de l’énergie, de l’aérospatiale, de l’électricité et de la protection environnementale.

Suggest To A Friend
  Print