La Chine et la France conviennent de donner un nouvel élan aux relations bilatérales
2018/01/10

BEIJING, 10 janvier (Xinhua) -- La Chine et la France ont convenu, mardi, de faire progresser leur partenariat stratégique global.

Le président chinois Xi Jinping et son homologue français Emmanuel Macron ont atteint ce consensus lors de leur entretien à Beijing.

M. Macron effectue une visite d'Etat en Chine du 8 au 10 janvier à l'invitation de M. Xi.

M. Macron est le premier chef d'Etat étranger à visiter la Chine en 2018, ainsi que le premier dirigeant européen à se rendre en Chine depuis le 19e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), a indiqué M. Xi.

"Les relations bilatérales se trouvent à un nouveau point de départ", a souligné M. Xi. "La Chine est prête à promouvoir les échanges et à renforcer la confiance mutuelle et la coopération avec la France afin d'insuffler un nouvel élan au développement du partenariat stratégique global sino-français".

Les deux pays doivent permettre à la diplomatie des chefs d'Etat de jouer pleinement son rôle politique, et promouvoir la communication entre les gouvernements, les organes législatifs, les partis politiques et les armées des deux pays, a souligné le président chinois.

"Les deux parties doivent tenir compte des intérêts fondamentaux et des préoccupations majeures de chacun et traiter les différends de manière appropriée afin d'assurer que les relations bilatérales se développent constamment sur la voie correcte", a poursuivi M. Xi.

Il a appelé les deux pays à approfondir la coopération stratégique dans les domaines traditionnels tels que l'énergie nucléaire et l'aéronautique, à nourrir de nouveaux points de croissance pour la coopération, et à promouvoir la coopération dans les domaines émergents tels que l'agriculture et l'alimentation, la santé et les services médicaux, le développement durable urbain, la fabrication verte et la finance.

M. Xi a appelé à intégrer les stratégies de développement de la Chine et de la France, tout en renforçant la coopération sur l'innovation, et en réalisant un développement commun dans les domaines de l'économie numérique, de l'intelligence artificielle et dans l'industrie manufacturière avancée.

"Les deux pays doivent saisir les nouvelles opportunités créées par l'initiative "la Ceinture et la Route", et mener une coopération pragmatique dans le cadre de "la Ceinture et la Route" afin de promouvoir la prospérité de l'Eurasie", a-t-il noté.

Concernant les échanges entre les peuples, M. Xi a appelé au développement de la coopération à long terme et à la construction de mécanismes dans divers domaines, ajoutant que les deux pays devaient considérer les Jeux olympiques d'hiver 2022 de Beijing et les Jeux olympiques d'été 2024 de Paris comme des opportunités pour approfondir la coopération sportive, et renforcer le tourisme et les échanges entre les jeunes.

"La Chine et la France, en tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et pays influents majeurs, doivent assumer conjointement leurs responsabilités respectives," a estimé M. Xi.

Il a appelé les deux parties à sauvegarder le multilatéralisme, à intensifier la coopération dans le cadre de l'ONU et du G20 et à construire un nouveau type de relations internationales caractérisé par le respect mutuel, l'égalité, la justice et la coopération gagnant-gagnant.

La Chine et la France doivent relever ensemble les défis mondiaux en matière de changement climatique, de terrorisme et de cybersécurité pour un monde pacifique et stable, et construire une communauté de destin pour l'humanité, a-t-il indiqué.

M. Macron s'est dit, pour sa part, content d'être le premier dirigeant d'un pays de l'Union européenne (UE) à se rendre en Chine depuis le 19e Congrès national du PCC, ce qui reflète l'importance des relations franco-chinoises.

Selon lui, la France accorde de l'importance à la coopération bilatérale dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" et il espère que sa visite en Chine permettra de promouvoir les échanges et les dialogues dans tous les domaines entre les deux pays.

"L'UE fait face actuellement à un nouveau développement, et la France est prête à promouvoir la coopération entre l'UE et la Chine", a-t-il promis.

Après leur entretien, les deux chefs d'Etat ont rencontré les entrepreneurs ayant participé à la première réunion du conseil d'entrepreneurs sino-français et ont chacun prononcé un discours.

Ils ont également assisté à la signature de documents sur la coopération bilatérale dans les domaines tels que l'énergie nucléaire, la protection de l'environnement et la finance.

Les deux pays ont également publié mardi un communiqué conjoint.

Le Premier ministre chinois Li Keqiang et le plus haut législateur chinois Zhang Dejiang ont également rencontré M. Macron mardi après-midi.

Suggest To A Friend
  Print