Intervention de S.E.M. l'Ambassadeur LU Shaye au cocktail déjeunatoire au Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères à l'occasion du 4e Forum culturel sino-français
2019/10/11

Monsieur le Vice-Président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine,

Monsieur le Premier Ministre, Jean-Pierre Raffarin,

Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Le 4e Forum culturel sino-français vient de se clôturer avec succès. En réunissant des centaines de représentants chinois et français du monde de la culture pour des échanges approfondis sur les sujets tels que tourisme, art et jeunesse, ce forum a montré au monde entier le charme unique du dialogue entre nos deux civilisations et le grand dynamisme des relations sino-françaises. Je tiens ici à présenter une fois de plus mes chaleureuses félicitations aux organisateurs de ce forum que sont la Mairie de Nice, la Fondation Prospective et Innovation et l’Association chinoise des anciens étudiants à l’étranger (WRSA), ainsi que mes sincères remerciements aux amis chinois et français des différents milieux qui ont participé activement à ce forum !

Cette année du 55e anniversaire des relations diplomatiques sino-françaises a été jalonnée d’une succession d’événements majeurs. En mars dernier, le Président Xi Jinping a effectué une visite d’État très réussie en France. Nos deux Chefs d’Etat ont convenu à cette occasion de partir d’un nouveau palier historique pour bâtir un partenariat global stratégique sino-français encore plus solide, stable et dynamique. Bientôt, la 5e session du Dialogue de haut niveau sino-français sur les échanges humains et culturels se tiendra à Paris. Le Président Macron effectuera de nouveau une visite d’État en Chine avant la fin de cette année. Je suis convaincu que de nouvelles annonces tomberont au cours de ces événements. Nos deux parties devront continuer, sur la base de l’excellence de nos relations bilatérales existantes, à œuvrer suivant les principes de l’indépendance, de la compréhension mutuelle, de la clairvoyance, du bénéfice mutuel et du gagnant-gagnant, principes qui ont toujours présidé au développement des relations sino-françaises, pour renforcer sans cesse notre coopération pragmatique bilatérale et notre coopération stratégique dans les domaines de la gouvernance mondiale et la lutte contre le changement climatique, ce afin de contribuer davantage au bien-être des deux peuples et à la paix, à la stabilité et au développement dans le monde.

Mesdames et Messieurs,

Lors de la Conférence des Ambassadeurs en août dernier, le Président Macron a indiqué que « l'ordre international est bousculé de manière inédite dans tous les domaines et avec une magnitude profondément historique. » Je suis tout à fait d’accord là-dessus. La mondialisation et l’informatisation font que les destins des différents peuples sont étroitement liés. Plus que jamais nous sommes interdépendants et avons besoin les uns des autres. Mais en même temps, le populisme et le protectionnisme regagnent du terrain, la thèse du « choc des civilisation » refait surface pour devenir une menace pour l’ordre multilatéral ainsi que pour la paix et la prospérité mondiales.

Comme l’a dit le Président Xi Jinping, « pour répondre aux enjeux de notre époque, nous devons bien appréhender les lois de l’histoire et saisir les tendances du monde ». Depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, l’augmentation de la productivité, l’évolution des rapports de production et l’intensification des échanges entre les différents peuples ont poussé la société humaine à passer de la fermeture à l’ouverture, de l’isolement à l’intégration. Il s’agit là d’une tendance irrésistible de l’histoire. Celui qui refuse le monde finira par être refusé par le monde. Ce que nous devons faire, ce n’est pas d’ériger partout des barrières et des mûrs, mais de construire des ponts et des routes. Il faut se parler au lieu de s’accuser mutuellement, rechercher la convergence plutôt que la divergence, afin de répondre aux défis de notre époque et de résoudre les difficultés de développement à travers une coordination globale de plus haut niveau. La culture qui est la clé du cœur des hommes, joue un rôle absolument indispensable pour rapprocher et fédérer les différents peuples.

La Chine et la France, deux grands pays mondialement influents, sont des représentants remarquables des civilisations orientale et occidentale. Nos deux peuples se respectent et s’apprécient mutuellement depuis longtemps. Les relations sino-françaises sont fondées sur une assise culturelle et populaire solide. J’espère que vous tous ici présents, en tant que personnalités d’influence chinoises et françaises des différents milieux, pourrez continuer à suivre de près et soutenir le développement des relations sino-françaises de différentes manières, participer activement aux échanges et coopérations en matière de culture, de tourisme, d’éducation et de jeunesse entre les deux pays, afin de fournir des « lubrifiants » et « propulsions » aux relations sino-françaises, et d’envoyer au monde un signal positif en faveur du dialogue entre les civilisations et de la diversité culturelle dans le monde.

Je vous remercie.

Suggest To A Friend
  Print