Interview de l'Ambassadeur LU Shaye par Le Monde au sujet de Huawei et de la 5G
2019/12/23

Q : Monsieur l’Ambassadeur, il y a en ce moment des polémiques sur les investissements de Huawei dans la 5G. Est-ce que vous avez constaté un climat de défiance à l’égard des investissements chinois ? Que ce soit dans le cadre des Nouvelles Routes de la Soie ou bien dans le cadre des investissements chinois en Europe, s’installe un climat de défiance à l’égard des investissements chinois en Europe et en France. Ou bien au contraire, est-ce que les investissements chinois sont toujours aussi bien accueillis et souhaités même en Europe ? Est-ce que vous sentez que le climat évolue dans un sens ou dans un autre ?

R : Cela dépend. Je constate qu’il existe en même temps la défiance et la bienvenue des investissements chinois en Europe. Parce que où que je me déplace à l’intérieur de la France, toutes les autorités et populations locales expriment leur souhait sincère de renforcer la coopération avec la Chine. Donc c’est un enthousiasme pour les investissements chinois.

Et je constate aussi effectivement une défiance des investissements chinois, surtout dans les médias. Cela résulte de la méfiance et de la politisation des investissements chinois en Europe.

L’investissement chinois en Europe est un acte économique et commercial qui respecte les normes mondiales du commerce et de l’investissement. Il n’est pas différent des investissements des autres pays. Si on voit les investissements chinois d’un point de vue neutre et objectif, il n’y a rien à craindre.

En ce qui concerne l’investissement de Huawei sur la 5G en Europe, en général on parle toujours de l’insécurité des équipements et technologies de Huawei. En fait, les équipements produits par Huawei sont les mêmes ou similaires que les équipements produits par les compagnies européennes telles que Nokia et Ericsson. On peut dire même que les équipements de Huawei sont plus sécurisés que ceux des compagnies européennes. Pourquoi ? Parce que jusqu’aujourd’hui, on n’a jamais entendu parler de scandales d’insécurité ou d’espionnage sur Huawei. Mais on a vu plusieurs reportages de ce genre sur les sociétés américaines et européennes. En fait, les Américains accusent toujours Huawei d’effectuer l’espionnage, mais ils n’ont jamais produit de preuves. Récemment, j’ai entendu dire qu’une chercheuse française a écrit un article accusant Huawei d’espionnage. Et Huawei l’a traduite en justice. Je pense que c’est nécessaire, parce que si cet article crée des rumeurs sur Huawei et que Huawei n’y réponde pas, tout le monde croirait que c’est la vérité, et cela nuira gravement à la réputation de Huawei. Et la traduction en justice par Huawei de cette chercheuse signifie littéralement que Huawei est une compagnie qui respecte strictement les principes de l’Etat de droit. On laisse les lois parler.

En ce qui concerne les investissements chinois en Europe, est-ce que c’est bon ou c’est mauvais ? Il ne faut pas les mesurer du point de vue idéologique. Il faut les mesurer du point de vue des faits, c’est-à-dire que les résultats réels sont bons ou mauvais pour l’Europe.

D’ailleurs, tous les pays ont le droit de préserver leur souveraineté technologique et économique, mais cela doit être raisonnable et basé sur les faits. On ne peut pas accuser quelqu’un sans preuve. Sinon cela constitue la discrimination. Jusqu’à maintenant, parmi les principaux pays européens, les gouvernements observent une position assez neutre et assez objective, j’espère que ces gouvernements-là pourront traduire leurs paroles en actes pour encourager un développement sain de la technologie de la 5G en Europe.

Suggest To A Friend
  Print