Discours de S.E.M. l'Ambassadeur LU Shaye à la réception de l'Assemblée nationale pour la fête du Printemps
2020/01/29

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,

Mesdames et messieurs les parlementaires,

Chers compatriotes,

Mesdames et messieurs,

Bonsoir !

C’est un immense plaisir que d’assister aujourd’hui à la réception annuelle de l’Assemblée nationale en l’honneur de la fête du Printemps, et de passer le Nouvel an en compagnie de parlementaires français. Je voudrais tout d’abord remercier le Président Ferrand pour la chaleur de son accueil et pour avoir permis aux diplomates de l’ambassade de Chine en France, aux ressortissants et entreprises chinois en France, et aux représentants de la communauté chinoise d’outre-mer, de partager ici cette merveilleuse atmosphère de fête et de nostalgie chinoises. Surtout en ce moment extraordinaire et difficile de l’éclatement inattendu d’une épidémie de coronavirus de nouveaux type en Chine, la tenue de cette pompeuse manifestation témoigne la solidarité de l’Assemblée nationale française et du Président Ferrand vis-à-vis du peuple chinois. Je vous en remercie, M. le Président.

Un grand merci également au Groupe d’amitié France-Chine de l’Assemblée nationale et à son président, M. Buon Tan, pour la grande qualité de ses préparatifs. Le respect que vous nourrissez pour la Chine et sa culture, tout comme l’amitié qui lie nos deux peuples, n’a cessé de se renforcer au fil du temps et d’offrir une source inépuisable de dynamisme au service du développement des relations sino-françaises.

L’année 2019, qui a été celle du 55ème anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et la France, a été une année particulièrement féconde.

Au mois de mars dernier, le président Xi Jinping s’est rendu en France où il a assisté à 13 événements en compagnie du président Macron. Il a également rencontré des hautes personnalités françaises, parmi lesquelles le président Ferrand. La splendeur de l’hôtel de Lassay, l’imposante garde d’honneur et la profondeur des discussions amicales qu’il a eues avec vous, M. le Président, ont laissé au président Xi Jinping, un souvenir impérissable.

Cette visite a été l’occasion pour nos deux pays de publier une Déclaration conjointe sur la préservation du multilatéralisme et l’amélioration de la gouvernance mondiale. Nos deux pays ont signé de nombreux accords, notamment sur l’achat d’avions Airbus, sur la levée de l’embargo de viande de volaille française à destination de la Chine, pour un total dépassant les 50 milliards de dollars.

Lors de sa visite en Chine au mois de novembre dernier, le président Macron a assisté à la 2ème Exposition internationale chinoise des importations. Nos deux chefs d’État sont apparus à la une des journaux, dégustant des vins et du bœuf français. La mode française, ainsi que ses produits agricoles et d’autres encore, ont été très remarqués. Nos deux pays ont publié le Plan d’action pour les relations sino-françaises ainsi que l’Appel de Beijing sur la conservation de la biodiversité et le changement climatique. Des contrats ont été signés pour une valeur de 15 milliards de dollars dans les domaines de l’aéronautique, du spatial et de l’agroalimentaire.

Dans le cadre de nos dialogues stratégique, économique et financier et culturel, les échanges se multiplient. La diplomatie parlementaire sino-française est aussi particulièrement vivante. Le mécanisme d’échange régulier entre l’Assemblée populaire nationale de Chine et l’Assemblée nationale et le Sénat français, fonctionne à merveille. Nos échanges sont francs et approfondis, contribuant ainsi à une meilleure compréhension mutuelle et à la genèse de plus amples consensus.

Mais l’année 2020, qui vient de commencer, sera également riche en grands événements bilatéraux.

Tout d’abord, nous poursuivrons l’entretien de la dynamique de nos relations à haut niveau. Le président Macron est attendu en Chine pour une nouvelle visite, et même davantage s’il le souhaite.

Il nous faudra traduire de façon tangible dans notre coopération le consensus de nos deux chefs d’État, pour le bénéfice de nos populations. Pour ce faire, nous continuerons de nous appuyer sur les trois piliers que constituent nos trois dialogues afin de renforcer notre communication et notre coordination. Pour approfondir notre amitié, il conviendra d’avancer activement sur la programmation de l’année sino-française du tourisme culturel en 2021.

Ensemble, nous continuerons de parler d’une seule voix, avec une vigueur renouvelée, pour défendre le multilatéralisme, le libre-échange et le dialogue interculturel, ainsi que pour renforcer notre coopération pour la préservation de la biodiversité et pour la lutte contre le changement climatique.

Nous devrons également promouvoir énergiquement la coopération dans le cadre de l’initiative de « La ceinture et la route », renforcer notre coordination pour la réforme de l’OMC et pour les négociations sur un accord Chine-UE sur les investissements. Nous devons capitaliser sur le « Consensus sino-français » pour faire avancer le « Consensus sino-européen » et bâtir ensemble un nouveau continent eurasiatique de paix durable et de prospérité partagée et forger une communauté de destin pour l’humanité.

Mesdames et messieurs,

La diplomatie parlementaire est un puissant auxiliaire de la diplomatie d’Etat. Elle joue un rôle tout à fait singulier au service du développement des relations bilatérales. Nous appelons de nos vœux des échanges de haut niveau encore plus étroits entre nos instances législatives, ainsi que des relations encore plus fluides et substantielles entre nos mécanismes, notamment grâce à davantage d’échanges entre nos jeunes parlementaires.

Les élus sont les représentants du peuple. Ils incarnent la volonté du peuple et servent ses intérêts. Ils viennent de toutes les provinces. Ce sont eux qui comprennent le mieux les intérêts et les aspirations des territoires. Assurer un bon développement des relations sino-françaises et promouvoir une coopération bilatérale décentralisée plus concrète et plus profonde va précisément dans le sens des intérêts de nos deux peuples.

M. le Président,

Mesdames et Messieurs les parlementaires,

L’ambassade de Chine est désireuse d’entretenir d’excellentes relations avec votre représentation nationale et ses élus. Elle est prête à servir de passerelle pour la coopération sino-française et notamment pour notre coopération décentralisée.

En tant qu’Ambassadeur de Chine dans votre pays, j’ai l’intention pendant mon mandat de me rendre dans toutes vos régions. Je serai ravi d’y nouer des liens forts et de réfléchir avec mes amis élus, à des actions de coopération avec la Chine pouvant contribuer au développement de leurs circonscriptions.

Mesdames et messieurs,

L’année 2020 marque le début de la troisième décennie de ce 21ème siècle. Selon le calendrier lunaire chinois, nous entrons dans l’année du Rat, qui est le premier de nos 12 signes du zodiaque, dans l’ordre chronologique. À ce début du Nouvel An chinois, permettez-moi, Monsieur le Président, de vous transmettre la carte de vœux et le cadeau du président de l’Assemblée populaire nationale de Chine, M. Li Zhanshu. Cette sculpture de bronze est l’œuvre de l’artiste contemporain chinois Han Meilin, lauréat du titre d’Artiste de la paix de l’UNESCO et créateur de Fuwa, la mascotte des Jeux olympiques de Beijing. L’œuvre s’intitule : « Récoltes ». A travers cette œuvre, je forme le vœu que 2020 soit une année de belles récoltes pour l’amitié sino-française, une année faste pour le président Ferrand, pour le président Buon Tan et pour tous les amis chinois et français ici présents.

Excellente année du Rat à toutes et à tous, avec tous mes vœux de santé, de réussite et de bonheur, pour vous et vos familles !

Merci à tous !

Suggest To A Friend
  Print