Après cent ans de parcours glorieux,le PCC démarre une nouvelle marche vers le rêve chinois
2021/07/09

Il y a quelques jours, nous venons de célébrer le centenaire du Parti communiste chinois (PCC). Au nom du PCC et du peuple chinois, le Secrétaire général Xi Jinping a solennellement déclaré que, grâce aux efforts inlassables déployés par tout le Parti et tout notre peuple multiethnique, nous avons réalisé l’objectif du premier centenaire : édifier intégralement la société de moyenne aisance et mettre fin à la pauvreté absolue. Maintenant, avec une ardeur rayonnante, nous allons continuer la marche qui doit nous conduire à la réalisation de l’objectif du deuxième centenaire : édifier un grand pays socialiste moderne sur tous les plans.

Il y a cent ans, la Chine était un pays ravagé par de multiples troubles et crises, à tel point que « les quatre cents millions de Chinois étaient en pleurs et ne savaient plus où était la patrie ! » C’était à cette époque mouvementée que le PCC était né. Dès sa fondation, le PCC s’est fixé la mission d’apporter le bonheur au peuple chinois et le renouveau à la nation chinoise.

Au cours du siècle écoulé, en faisant rayonner l’esprit de la fondation du PCC dit « défendre la vérité, persévérer dans l’idéal, tenir l’engagement initial, assumer la mission, lutter courageusement sans craindre les sacrifices, rester fidèle au Parti et se montrer digne de la confiance du peuple », le PCC a uni et conduit le peuple chinois pour accomplir de grandes réalisations : la révolution de la démocratie nouvelle, la révolution et la construction socialistes, la réforme et l’ouverture, la modernisation socialiste, ainsi que la construction du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère. Sous la direction du PCC, la Chine a achevé en quelques décennies l’industrialisation, un processus qui avait pris des centaines d’années aux pays développés occidentaux, et mis en place le système industriel moderne le plus complet au monde. La Chine est désormais la deuxième économie et le plus grand pays en termes de commerce de biens dans le monde, avec des conditions de vie manifestement améliorées, une puissance globale considérablement renforcée et une place internationale nettement rehaussée. La Chine nouvelle a accompli un grand bond, passant d’une nation qui s’est relevée à une nation prospère, puis à une nation puissante. Cela a changé profondément le destin du peuple chinois et inscrit un brillant chapitre dans l’histoire de la nation chinoise et de la société humaine. Au cours des cent dernières années, le PCC, fidèle à son engagement initial, a fait preuve d’une grande persévérance et mené des luttes ardues en vue de créer un avenir meilleur à la Chine. La grande voie que le PCC a frayée, la noble cause qu’il a entreprise et les grandes réalisations qu’il a accomplies seront inscrites pour jamais dans les annales de l’histoire de la nation chinoise et de la civilisation humaine.

« Vents et tonnerres augurent d’une route longue et sinueuse à parcourir ». En passant en revue le siècle écoulé, l’histoire de la lutte de la nation chinoise pour la prospérité et le redressement, c’est l’histoire du PCC. L’histoire et la pratique ont prouvé à maintes reprises et prouveront encore que sans le PCC, il n’y aurait pas de Chine nouvelle et que le PCC est à la hauteur du choix de l’Histoire et du peuple chinois. « C’est la crête qui rend la montagne majestueuse, ce sont les poutres qui rendent la maison solide ». La réalisation de la grande cause du renouveau national ne peut se passer de la direction du PCC. Toutes les luttes, tous les sacrifices et toutes les initiatives du PCC ont jeté des bases solides pour le grand renouveau de la nation chinoise. Sous sa direction, le peuple chinois a rendu possible l’impossible, marché de victoire à victoire et de succès à succès, composant ainsi une ode à la noble volonté de créer un nouveau monde au prix de tous les sacrifices. Le PCC, qui ne comptait qu’une cinquantaine de membres à sa naissance, est devenu aujourd’hui un parti à plus de 95 millions de membres, ce qui fait de lui le plus grand parti politique au monde, au pouvoir dans un pays de 1,4 milliard d’habitants et doté d’un grand rayonnement mondial.

Au cours des cent ans écoulés, le PCC a toujours pris pour vocation d’apporter de grandes contributions à l’humanité. Les réalisations éclatantes que le peuple chinois a accomplies sous la direction du PCC profitent non seulement aux Chinois, mais également au reste du monde. Nous avons frayé une voie de modernisation à la chinoise, contribué à plus de 70% à la réduction de la pauvreté dans le monde et à plus de 30% à la croissance économique mondiale depuis de nombreuses années consécutives. La Chine compte aujourd’hui plus de 400 millions de personnes à revenus moyens et est dotée des plus grands systèmes de protection sociale et d’éducation obligatoire dans le monde. Tout cela a apporté des contributions historiques au progrès et au développement de la société humaine. Nous œuvrons à bâtir un nouveau type de relations internationales et une communauté de destin pour l’humanité, à développer une coopération de haute qualité dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route », et apporterons de nouvelles opportunités au reste du monde par notre propre développement. Dans la lutte contre la COVID-19, à la lumière de l’esprit de partenariat, nous avons fourni des matériels antiépidémiques à près de 170 pays et organisations internationales, et plus de 480 millions de doses de vaccins à près de 100 pays.

Le PCC a des liens historiques avec la France. Il y a cent ans, des milliers de jeunes chinois aux nobles aspirations ont fait de longs trajets par la mer pour venir en France et rejoint le mouvement Travail-Études, afin de trouver la voie du salut national. C’était en France que Zhou Enlai, Deng Xiaoping, Cai Hesen et d’autres pionniers du PCC ont découvert le marxisme et adhéré au marxisme. Plus tard, ils ont amené les germes de révolution en Chine. Cette histoire particulière fait que le peuple chinois éprouve une amitié particulière pour la France. La France est le premier grand pays occidental à avoir établi des relations diplomatiques au niveau d’ambassadeur avec la Chine nouvelle, et le premier pays à établir un partenariat stratégique et à engager un dialogue stratégique avec la Chine. La coopération sino-française dans divers domaines est en plein essor, avec devant elle de belles perspectives. Le parcours en France d’il y a cent ans des devanciers de la révolution chinoise, à la recherche de la vérité, de l’indépendance et du renouveau de la nation, constitue une précieuse richesse spirituelle dans les relations sino-françaises, une mémoire commune des deux peuples et une force motrice pour la Chine et la France d’être toujours à l’avant-garde de notre époque et des relations Chine-Occident et de rester toujours fidèle à l’engagement initial lors de l’établissement de leurs relations diplomatiques.

Gardant toujours au cœur la grande cause de la nation chinoise, un effort qui prendra des générations, le PCC se trouve toujours dans la force de l’âge un siècle après sa fondation. Face à la nouvelle épreuve, à savoir la réalisation de l’objectif du deuxième centenaire, nous avons la ferme conviction que sous la ferme direction du PCC, nous parviendrons à faire de la Chine un grand pays socialiste moderne, à réaliser le rêve chinois du grand renouveau de la nation, et à apporter une plus grande contribution à la paix et au développement dans le monde, ainsi qu’au progrès de l’humanité !

Suggest To A Friend
  Print