Allocution de M. Zhao Jinjun Ambassadeur de Chine en France à la Réception du Nouvel An Chinois à l'Hôtel de Ville de Paris (Paris, 14 février 2006)
2006/02/17
Ces dernières années, avec le développement global des relations amicales sino-françaises et l'approfondissement continu de l'amitié entre nos deux peuple, le Nouvel An chinois, célébré par les ressortissants chinois résidants en France, prend de l'ampleur et de l'influence. Les parisiens l'accueillent favorablement, l'apprécient et y participent activement. Le Nouvel An chinois est anisi devenu une grande fête importante pour tous les parisiens et un beau spectacle du début de l'année. A l'occasion de la Fête du printemps de l'année du chien, S.E.M.l'Ambassadeur ZHAO Jinjun a été invité à participer aux diverses festivités organisées conjointement par la mairie de Paris, plusieurs arrondissemants et les communautés chinoises, et a fêté le Nouvel An chinois avec les responsables locaux, les personnalités et des milliers parisiens. Voici l'allocution de S.E.M.l'Ambassadeur ZHAO Jinjun à la réception du Nouvel An chinois à l'Hôtel de ville de Paris: Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Chefs de la Communauté chinoise, Mes Chers Compatriotes, Mesdames, Messieurs, Chers Amis, Je voudrais vous dire combien je suis heureux de venir vous rejoindre dans cette somptueuse salle de l'Hôtel de ville de Paris pour célébrer ensemble la Fête du printemps, fête traditionnelle des Chinois. Je tiens tout d'abord à vous remercier, Monsieur le Maire, et à travers vous à la mairie de Paris, d'avoir la gentillesse d'organiser chaque année à l'occasion de la Fête du printemps une grande manifestation en l'honneur de la communauté chinoise. Monsieur le Maire, Le 29 janvier, le jour de l'An du calendrier lunaire chinois, sur le parvis de l'Hôtel de ville, j'ai lancé avec vous le défilé de la Fête du printemps. Dimanche dernier, vous avez bien voulu vous faire représenter au défilé du 13e arrondissement. Ces deux dernières semaines, j'ai assisté aux festivités organisées successivement par la ville de Paris, le 3e, le 4e, le 6e, le 8e et le 13e arrondissement ainsi qu'Issy-Les-Moulineaux, en réponse à l'invitation de leur maire et de la communauté chinoise. Je me réjouis de voir que les Parisiennes et les Parisiens sont venus nombreux participer à ces manifestations et de constater que la Fête du printemps est devenue une grande fête populaire partagée par la population locale. J'y vois une illustration de l'amitié sans cesse renforcée entre les peuples chinois et français, et une contribution des Parisiennes et des Parisiens à leurs rapports amicaux. Ce qui me réjouit encore plus, c'est que l'année écoulée est une année marquée par un approfondissement et une intensification continus des relations de nos deux pays sur tous les plans. Je voudrais citer, entre autres comme témoignage, l'échange de visites de nos deux Premiers ministres dans le courant d'une année, les voyages en Chine de M. Delanoë ainsi que d'autres maires de grande ville et de plusieurs présidents de conseil régional, les succès remarquables des années croisées. Comme vous pourriez le constater, les relations sino-françaises sont dans la meilleure période de leur histoire et trouvent devant elles des perspectives plus prometteuses. Je saisis cette occasion pour exprimer mes remerciements à la communauté chinoise en France. Par votre labeur et votre persévérance, vous êtes engagés activement dans l'intégration à la société française, et vous avez apporté votre part de contribution à la prospérité économique, à l'enrichissement de la diversité culturelle et à la stabilité sociale. Vous êtes tous dignes d'être appelés émissaires de l'amitié sino-française. L'ambassade de Chine est prête à travailler en étroite collaboration avec la mairie de Paris, nos amis français de tous les horizons et la communauté chinoise pour saisir toutes les opportunités et promouvoir le développement des relations de nos deux pays et le renforcement de notre partenariat global stratégique. L'année qui s'ouvre porte le signe du chien. C'est un bon signe, car le chien est un ami de l'homme. C'est un animal gentil, porteur de bonheur, symbole de fidélité, de dévouement et de prospérité. Je voudrais donc, pour l'année du chien, former à l'endroit de tous nos amis français et chinois ici présents mes vœux les plus chaleureux de santé, de bonheur et de prospérité. Vive l'amitié sino-française ! Je vous remercie.
Suggest To A Friend
  Print