COMAC, avionneur chinois de gros-porteur vient chercher des partenaires potentiels en France
2009/08/27

 

  M. ZHANG Qingwei, président du Conseil d'administration de la COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China), a effectué une visite en France du 26 au 30 juillet à la tête d'une délégation de la société.

  En Ile de France, au Havre et à Toulouse, la délégation a visité de différents sites de fabrication et de recherche du groupe SAFRAN, ainsi que le centre de recherche et de développement des technologies aéroélectroniques de la compagnie THALES.

La délégation du COMAC et M. HERTEMAN, président du Groupe SAFRAN

  M. ZHANG et ses collaborateurs ont eu des échanges de vue larges et approfondis avec leurs homologues français qui attachent une grande importance au projet chinois de gros-porteur et ont manifesté leurs fortes volontés d'y participer.

  Quant à M. ZHANG, il a exprimé durant la visite que la Chine est déterminée et confiante dans le développement de son projet de l'avion gros-porteur. D'après lui, l'industrie aéronautique française est riche d'expériences dont la Chine doit profiter. Il a souhaité que les entreprises françaises participent activement au développement de l'industrie aéronautique chinoise.

La délégation du COMAC a été reçue par M. KONG Quan, ambassadeur de Chine

  Lors de sa rencontre avec la délégation, M. KONG Quan, ambassadeur de Chine en France, a souligné que le projet du gros-porteur constitue une mesure stratégique en vue de la compétitivité cruciale de la Chine pour devenir un pays créatif. Selon lui, la coopération entre la Chine et la France en matière d'industrie aéronautique sur la base de partage des risques et des profits revêt une signification positive et particulière. L'ambassade ne ménagera aucun effort pour soutenir cette coopération, a-t-il indiqué.

  Fondée en mai 2008 pour développer l'industrie d'aviation civile surtout les gros porteurs, la COMAC est en train de chercher des partenaires et fournisseurs potentiels dans le monde entier. Après sa visite en France, la délégation se rendra encore en Allemagne et aux Pays-Bas.

Suggest To A Friend
  Print