Le Chemin partagé retrace 30 ans de coopération entre EDF et la Chine
2012/01/20

Une cérémonie de publication a été organisée le 17 janvier à Paris pour un livre compte-rendu sur 30 années de coopération entre le groupe Électricité de France (EDF) et la Chine, qui sera bientôt également disponible pour les lecteurs chinois.

Félix Torres, l'auteur du livre intitulé Le Chemin partagé, a prononcé une allocution à l'occasion de la cérémonie. Il a expliqué qu'il a commencé en 2004 à réunir des milliers de documents et qu'il a interviewé plus de 300 techniciens, ingénieurs, cadres et experts d'EDF ayant participé à des projets en Chine. Cette compilation immense de données lui a permis de se mettre à l'écriture de ce livre. Il affirme que cet ouvrage lui a permis de mieux comprendre la Chine et son peuple, ainsi que le développement de la coopération sino-française dans le domaine de l'énergie.

Le président du conseil d'administration d'EDF François Roussely a assisté à la cérémonie de publication. Il a affirmé que l'accomplissement du miracle économique chinois reposait en grande partie sur le développement rapide de son industrie d'énergie électrique, un point sur lequel EDF possède une expérience profonde. L'immense potentiel de développement de la Chine a ouvert la voie à l'ouverture en 2002 d'un nouveau siège Asie-Pacifique d'EDF à Beijing.

Le directeur général adjoint du groupe China Guangdong Nuclear Power Company en France Guo Guang a affirmé que le commerce entre la France et la Chine se poursuivrait dans un esprit de solidarité, que la collaboration se développerait encore, ainsi que la coopération de R&D dans les nouvelles techniques, pour étendre ensemble le nouveau marché mondial du nucléaire.

Le groupe EDF est le plus grand opérateur mondial de centrales nucléaires, et le premier exploitant d'hydroélectricité en Europe. Il a fait son entrée en Chine au début des années 1980 pour participer au développement à grande échelle du nucléaire civil, notamment avec la construction de la centrale de Daya Bay dans la province du Guangdong. En 2009 a commencé la construction de la centrale de Taishan en joint-venture avec CGNPC, pour une structure de troisième génération avec réacteur à eau pressurisée d'une capacité de 1,7 million de kilowatts.

Suggest To A Friend
  Print