Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs
   Page d'accueil > La Chine et la France
La Chine souhaite bénéficier du soutien de la France sur la question de Taiwan (01-2004)

2004-04-27

La Chine souhaite que la France soutienne sa position sur la question de Taiwan, a affirmé lundi à Beijing un responsable du ministère chinois des Affaires étrangères, à la veille du départ du président chinois Hu Jintao pour une visite officielle en France.

La Chine apprécie la position du gouvernement français sur le principe "d'une seule Chine", et souhaite qu'il s'oppose à l'évolution entreprise par les autorités de Taiwan menant à l'indépendance, a indiqué Liu Xinghai, directeur adjoint du Département pour les Affaires européennes, relevant du ministère des Affaires étrangères.

Le président chinois doit entamer lundi prochain une tournée de visites dans quatre pays, dont la première étape est la France.

Les relations sans encombre entre la Chine et la France avaient été perturbées au début des années 90, à la suite des ventes par la France d'armements et d'avions de combat à Taiwan, et cela en dépit des protestations répétées de la Chine.

Les deux parties avaient signé en 1994 un communiqué, dans lequel la France s'est engagée à ne plus vendre d'armes à Taiwan, ce qui a permis de ramener à la normales les relations sino-françaises.

La Chine et la France avaient proclamé en 1997 l'établissement de relations de partenariat complètes lors de la visite du président français Jacques Chirac en Chine. Les deux partis ont maintenu depuis lors d'étroites relations dans les domaines politique, économique et culturel.

M. Liu a mis en garde contre la tentative des autorités de Taiwan de diviser la Chine sous le prétexte d'un référendum, une autre étape vers l'indépendance de Taiwan.

La position du gouvernement chinois sur cette question est parfaitement claire: il s'en tient strictement aux principes de " la réunification pacifique" et "d'un pays, deux systèmes", et ne tolèrera jamais l'indépendance de Taiwan.

La Chine a besoin du soutien de la France sur cette question, parce que la France est un pays puissant et influent au sein de la communauté internationale. Elle est aussi un membre important de l'Union européenne et un partenaire de coopération stratégique de la Chine, a souligné M. Liu.

Rappelons que les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux ont déjà exprimé clairement leur soutien à la politique "d'une seule Chine", ainsi que leur opposition à l'indépendance de Taiwan et au référendum.

Suggest To A Friend
  Print