Recherchez dans le site Contactez-nous Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs Topics Touristes
Page d'accueil > La Chine et la France > Relations politiques
Une flotte chinoise effectue une visite officielle et d'amitié à Toulon
2007-09-23

     Le destroyer lance- missiles "Guangzhou" et le pétrolier ravitailleur "Weishanhu" de  la marine chinoise effectuent du 21 au 25 septembre une visite  officielle et d'amitié à Toulon, le plus grand port militaire de  la France. 

     C'est la première fois de son histoire que la flotte chinoise  s'amarre dans le port méditarranéen français. 

"Nous sommes venus pour s'inspirer des expériences étrangères", a déclaré à l'arrivée le vice-amiral Su Zhiqian, commandant en  second de la flotte de mer de Chine méridionale, qui est à la tête de la délégation de la marine chinoise. Selon lui, les armées  navales chinoises et françaises organiseront en commun le mardi 25 septembre des exercices militaires sans précédent. 

     Le vice-amiral chinois s'est félicité de la très bonne  coopération, et plus particulièrement des échanges de plus en plus pragmatiques entre les deux armées. Livré en septembre 2004,  le destroyer lance-missiles "Guangzhou" mesure 155 mètres de long  et 17 mètres de larges pour un déplacement de plus de 5 800 tonnes en charge, alors que le pétrolier ravitailleur "Weishanhu", livré  en avril de la même année, mesure 178 mètres sur 24 mètres pour un déplacement de plus de 20 000 tonnes.  

Lors de leur séjour à Toulon, les marins chinois donneront des  concerts de musique au centre ville afin de manifester leur amitié et leur remerciement à la ville méditerranéenne française pour son chaleureux accueil réservé à eux. 

     La France est la dernière escale de la représentation de la  marine chinoise en Europe, un voyage entamé le 24 juillet dernier  qui l'a déjà amenée en Russie, en Grande-Bretagne et en Espagne.  

Suggest To A Friend
  Print