Recherchez dans le site Contactez-nous Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs Topics Touristes
Page d'accueil > La Chine et la France > Relations politiques
La Chine continue à développer ses relations avec la France
2007-11-26

     La Chine continuera à  développer ses relations avec la France et travaillera pour les  porter à un nouveau palier, a déclaré lundi le plus haut  législateur chinois Wu Bangguo, lors d'une rencontre avec le  président français Nicolas Sarkozy. 

  Wu, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire  nationale (APN) de Chine, a dit que la Chine avait établi une  politique de développement des relations amicales avec la France.  La Chine continuera à élargir la coopération avec la France dans  les domaines économique et commercial en accord avec les principes d'égalité et de bénéfice mutuel. 

     Au cours des années passées, les deux pays ont montré du  respect l'un envers l'autre, traité chacun sur un pied d'égalité,  et mené une coopération de bénéfice mutuel malgré les différences  de leurs systèmes sociaux et de leurs niveaux de développement  économique, a remarqué Wu. 

     Wu a qualifié les deux pays de partenaires stratégiques dans le domaine politique, de partenaires coopératifs en matière  d'économie et de partenaires d'échanges dans le secteur culturel. 

     Les deux pays ont montré leur compréhension et leur soutien  mutuels dans d'importantes affaires. La Chine apprécie l'adhésion  de la France à la politique d'une seule Chine ainsi que son  opposition à "l'indépendance de Taiwan". 

     Après avoir salué la coopération sino-française fructueuse dans divers domaines, Wu a dit que les deux pays partageaient des  points de vues identiques ou similaires sur d'importantes  questions internationales. 

     Sarkozy a dit que le développement de la Chine représentait  plutôt des opportunités et non une menace pour le monde. La France soutient le développement pacifique de la Chine, selon Sarkozy,  qui a réaffirmé l'adhésion de son pays à la politique d'une seule  Chine. La France reconnaît que Taiwan et le Tibet étaient  inséparables de la Chine, a-t-il souligné. 

     Le président français a souhaité travailler avec la partie  chinoise pour promouvoir le partenariat stratégique de coopération franco-chinois. 

     Wu a souhaité à cette occasion développer également les  relations entre les deux Parlements. 

     Sarkozy a partagé les vues de Wu et l'a invité à visiter la  France. 

Suggest To A Friend
  Print