Recherchez dans le site Contactez-nous Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs Topics Touristes
Page d'accueil > La Chine et la France > Relations politiques
Beijing. : Le vice-président Hu Jintao rencontre Mme Michelle Alliot-Marie(10/09/2001)
2004-05-09
M. Hu Jintao, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et vice-président de la République, a rencontré, jeudi après-midi 6 septembre, au Grand Palais du Peuple à Beijing, la délégation du Rassemblement pour la République (RPR) de France dirigée par la présidente Michèle Alliot-Marie.

A cette occasion, M. Hu a déclaré ce qui suit :

Depuis l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France il y a plus de 30 ans, nos rapports bilatéraux ont connu un développement remarquable. Surtout ces dernières années, les visites réciproques des dirigeants de haut niveau sont fréquentes. La coopération a obtenu des résultats remarquables dans les domaines économiques, commercial, scientifique et technologique, culturel et de l'éducation.

La Chine et la France, toutes membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, ont de nombreux points de vue identiques et des responsabilités communes sur beaucoup de problèmes concernant la paix et le développement du monde.

Renforcer et approfondir davantage les relations sino-françaises de coopération amicales répondent non seulement aux intérêts communs des deux parties, mais aussi favorisent le développement des relations sino-européennes et la paix et la stabilité du monde.

En ce qui concerne les relations des deux partis, le PCC attache une importance à la position importante du RRP dans la vie politique française.

Nous n'oublierons jamais que le feu président Charles de Gaulle avait, avec un courage politique digne d'admiration et des vues stratégiques, ouvert la porte des échanges entre les deux pays.

Nous apprécions hautement les efforts déployés depuis longtemps par le RPR pour le développement des relations amicales sino-françaises.

Avec un esprit du respect mutuel et de la recherche d'un terrain d'entente en laissant de côté les divergences, le PCC voudrait continuer à renforcer les relations amicales avec le RPR.

Le vice-président Hu a souhaité qu'avec les dialogues et les échanges sous diverses formes, les deux partis promouvront leur compréhension mutuelle et s'apprendront mutuellement pour apporter leur nouvelle contribution au développement général des relations sino-françaises au nouveau siècle.

De son côté, Mme Alliot-Marie a dit que la France et la Chine ont toutes les deux une longue histoire et une brillante culture et que les échanges bilatéraux remontent à loin. Durant le mandat du général De Gaulle, la France et la Chine ont établi les rapports diplomatiques. Depuis lors, nos relations ont enregistré des progrès considérables dans tous les domaines.

La France et la Chine préconisent la paix et le développement commun du monde, respectent les souverainetés, les traditions et spécialités de divers pays et s'efforcent de promouvoir la diversification du monde, a-t-elle souligné.

Les points de vue identiques ou semblables existant entre les deux pays ont jeté une base solide pour l'avenir des relations franco-chinoises, a-t-elle ajouté.

Tout comme par le passé, le RPR va accélérer et élargir les échanges et la coopération avec la Chine et le PCC dans tous les domaines et promouvoir la compréhension mutuelle, a- t-elle conclu.

M. Hu Jintao a également présenté aux hôtes français l'importante idée de la "triple représentativité" et le projet sur le 10ème plan quinquennal.

Mme Alliot-Marie a exprimé son admiration face aux changements intervenus dans les domaines social et économique en Chine tout en espérant que par sa visite, les succès obtenus par la Chine largement puissent être reconnus et que la France cherchera la voie réaliste sur les échanges et la coopération avec la Chine.

Suggest To A Friend
  Print