Recherchez dans le site Contactez-nous Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs Topics Touristes
Page d'accueil > La Chine et la France > Relations politiques
Beijing : Vernissage du Salon France-Chine 2001(21/11/2001)
2004-05-09
Le Salon "France-Chine 2001" ayant pour thème les hautes technologies françaises s'est ouvert mardi 20 novembre à Beijing au Centre des Expositions Internationales pour une durée de 5 jours.

Plus de 150 entreprises françaises y présentent leurs produits de haute qualité et savoir-faire dans divers secteurs de pointe. Les stands s'étendent sur 8800 m2 et l'entrée est pavoisée des couleurs françaises et chinoises.

Il faisait beau ce jour-là. Dès la matinée, les visiteurs ont fait la queue dans la grande salle d'attente. Ouverte à 9 heures, l'exposition a commencé à recevoir les premiers admirateurs.

A 14 h a eu lieu le vernissage chaleureux. Parmi les personnalités présentes dans la tribune, figuraient du côté chinois: Mme He Luli, vice-présidente du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, M. Xu Guanhua, ministre des Sciences et Technologies, M. Zhou Keren, vice-ministre du Commerce extérieur et de la Coopération économique. Et du côté français: M. François Huwart, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, M. Jean-Claude Karpeles, président de l'UBI FRANCE (Agence française pour le développement international des entreprises), M. Pierre Morel, ambassadeur de France en Chine, etc.

Quatre orateurs sont intervenus l'un après l'autre à la cérémonie d'ouverture pour souhaiter la pleine réussite de cette exposition tout en formant les voeux de voir se consolider et se concrétiser davantage les excellentes relations de coopération entre la France et la Chine dans le nouveau millénaire.

Prenant d'abord la parole, M. Karpeles, président de l'UBIFrance a indiqué notamment : « Aujourd'hui, en entrant dans l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), la Chine fait le choix de l'ouverture et affirme son souhait de bénéficier des technologies et des savoir-faire étrangers pour accélérer la modernisation de son industrie. D'ores et déjà de nombreux partenariats franco-chinois ont été développés dans tous les secteurs économiques. L'Exposition France Chine 2001 a pour objectif de mieux vous les faire connaître et de vous faire découvrir d'autres aspects de l'industrie française. Cette manifestation à Pékin qui fait suite à France 97 à Shanghai, témoigne aussi de la volonté du gouvernement français de renforcer la coopération franco-chinoise. France Chine 2001 contribuera au développement durable des relations commerciales et au rapprochement de nos deux pays dans le cadre d'une coopération et d'une amitié toujours plus étroites ».

Dans son allocution, M. Huwart a exprimé ses félicitations à la Chine pour son adhésion à l'OMC, l'obtention de l'organisation des Jeux olympiques en l'an 2008 et pour son entrée triomphante dans la Coupe du monde de foot 2002. Il a souligné l'importance de cette grande exposition qui se tient aussitôt après l'admission chinoise à l'OMC. Selon lui, ce Salon a ouvert une nouvelle période encore plus riche et plus fructueuse dans les relations entre les deux pays. Il traduit la priorité que la France accorde désormais à sa coopération économique et technologique avec la Chine. Nous pouvons et devons en effet être encore plus présents dans ce pays-continent qui est aujourd'hui l'un des rares pôles du monde à avoir une très forte croissance. L'accession chinoise à l'OMC nous offre des perspectives inédites, notamment dans des secteurs où l'excellence de l'offre française se heurtait jusqu'à présent à un marché chinois à peine entr'ouvert. Les entreprises françaises ont maintenant bien compris l'importance des enjeux et sont en train d'effacer une partie du retard qu'elles avaient accumulé vis-à-vis de leurs concurrents étrangers. Si nos grands groupes sont le fer de lance de ces échanges, il faut encourager avec plus d'énergie encore les activités de nos PME en Chine, tant en termes d'exportations que d'investissements. En participant à France Chine 2001, les entreprises françaises témoignent du dynamisme de l'économie et démontrent qu'elles sont prêtes aujourd'hui à accompagner la Chine dans son développement économique.

Pour sa part, le ministre Xu a notamment déclaré ce qui suit:

"L'exposition France Chine 2001 représente un évènement important et une nouvelle opportunité de coopération pour les milieux scientifiques, industriels et commerciaux de nos deux pays. Ces dernières années, la croissance de l'économie chinoise s'est accélérée, le niveau technologique s'est considérablement élevé, la puissance globale du pays s'est renforcée, et l'Europe devient l'un des importants partenaires économiques et scientifiques de la Chine. Depuis plus de 20 ans, les scientifiques franco-chinois ont conjointement réalisé près de 1000 projets sans citer les échanges de 10 000 experts. Dans le cadre du Programme de la Recherche avancée débuté il y a 10 ans, nos deux pays ont fait progresser six domaines de coopération: l'agriculture biologique, la biologie médicale, la protection de l'environnement, la science des matériaux, les technologies de l'information et la science géologique. A l'heure actuelle, nos deux pays ont bâti plus de 7 laboratoires conjoints et oeuvrent pour la création du "Centre Scientifique et technologique Chine France". Nous encourageons et soutenons la coopération en matière de recherches ainsi que les activités de mise en valeur mutuellement bénéfiques pour les scientifiques des deux pays et celles entre la Chine et l'Union européenne".

Et dans son intervention, M. Zhou a parlé des relations économiques entre la Chine et la France:

Les relations ont connu une sensible amélioration ces dernières années: Des progrès considérables ont été réalisés dans le commerce bilatéral, les investissements et l'importation des technologies. Au sein de l'UE, la France est le 3è et 4è partenaire de la Chine, respectivement en terme d'investissement et de commerce. Elle représente une grande source d'importation technique puisque 1549 projets à ce sujet sont français. Les rapports économiques franco-chinois possèdent une grande complémentarité réciproque. L'énergie, l'environnement, les transports et l'aéronautique que la France présente à cette exposition sont l'excellence des technologies françaises et constituent les secteurs clés de l'économie chinoise.

La mise en application du Xè Plan quinquennal et l'entrée chinoise dans l'OMC ouvrent pour nos deux pays de vastes perspectives dans tous les domaines de la coopération; Nous espérons que les entreprises françaises saisiront les opportunités qui s'offrent à elles dans les conditions favorables pour pénétrer le marché chinois. Je suis convaincu que nos relations économiques et commerciales puissent franchir un nouveau palier au 21è siècle".

Les paroles de ces messieurs ont été chaleureusement applaudies par toute l'assistance.

Et hier soir, Ms Xu et Huwart ainsi que d'autres personnalités ont été conviés au Hall 8 du Centre des expositions un cocktail pour déguster le Beaujolais nouveau offert par l'ambassadeur Morel et le président Karpeles de concert avec tous les exposants français.

Puis mercredi soir se déroule à l'Hôtel Kempiski un banquet offert par la Chambre d'Industrie et de Commerce en Chine en l'honneur des personnalités et les exposants.




Suggest To A Friend
  Print