Recherchez dans le site Contactez-nous Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs Topics Touristes
Page d'accueil > La Chine et la France > Relations politiques
Le ministre français de la Défense visite la Chine (01-07-2003)
2004-05-09
1,     Le Président chinois rencontre le ministre français de la Défense

       Le Président chinois Hu Jintao a rencontré lundi à Beijing le ministre français de la Défense Michèle Alliot-Marie et sa suite.

       "Les relations de partenariat entre la Chine et la France se sont développées régulièrement au cours de ces dernières années grâce aux efforts déployés par les deux parties. Les dirigeants des deux pays maintiennent des contacts fréquents. Les échanges et la coopération entre les deux parties sont fructueux dans tous les domaines. Par ailleurs, les deux pays ont eu une bonne coordination dans les affaires internationales", a indiqué le Président chinois.

       "J'ai eu, il n'y a pas longtemps à Evian, une rencontre réussie avec le Président Chirac et nous avons abouti à un large consensus sur l'élargissement des échanges et de la coopération entre les deux parties et le développement ultérieur des relations sino-françaises et sino-européennes", a ajouté Hu.

       Le Président chinois a laissé entendre que la Chine désirait faire des efforts, de concert avec la communauté internationale, y compris la France, pour faire progresser la multipolarisation du monde, réaliser la démocratisation des relations internationales afin que la mondialisation profite à tous les pays.

       Alliot-Marie remercie Hu de l'avoir rencontrée. Elle a affirmé que la Chine espérait renforcerait la coopération et les échanges amicaux existant depuis longtemps entre les deux pays dans les domaines politique, culturel et de la sécurité.

       "La partie française estime que le développement sans discontinuer des relations franco-chinoises suit non seulement le courant de l'histoire, mais répond aussi aux aspirations des deux peuples", a-t-elle conclu.


2,     Jiang Zemin rencontre le ministre français de la Défense

       Le président de la Commission militaire centrale (CMC) Jiang Zemin a déclaré lundi à Beijing lors de sa rencontre avec Mme Michèle Alliot-Marie, ministre français de la Défense, que la Chine et la France devraient renforcer leurs échanges et leur coopération bilatérale en travaillant à l'établissement d'un nouvel ordre international.

       La Chine et la France, deux pays jouant un rôle important sur la scène internationale, ont réalisé une coopération fructueuse ces dernières années et bien coopéré et collaboré dans les affaires internationales, a indiqué Jiang.

       Il a aussi fait l'éloge du Président français Jacques Chirac, en le qualifiant d'"un vieil ami de la Chine", pour ses grandes contributions aux relations sino-françaises.

       Jiang a également précisé que la Chine se prononce en faveur d'un nouvel ordre mondial caractérisé par la confiance mutuelle dans le domaine politique, la coopération économique, l'attitude de s'inspirer des expériences d'autres pays en matière culturelle et la confiance mutuelle dans le domaine de la sécurité.

       Jiang a jugé nécessaire de prêter une grande attention à l'impact de la guerre en Irak sur l'établissement d'un nouvel ordre politique et économique mondial, en soulignant que la tendance à la multipolarisation n'avait pas changé et que les thèmes principaux de l'époque étaient toujours la paix et le développement.

       Alliot-Marie a dit que le Président français Chirac tenait aux efforts communs avec la Chine pour le maintien de la paix et de la sécurité dans le monde. Malgré leur distance géographique et leurs systèmes politiques différents, la France et la Chine partagent un point de vue commun sur la diversité du monde, ce qui est important pour traiter les affaires mondiales de nos jours.

       La France et la Chine doivent renforcer leur coopération et leurs échanges dans le domaine militaire comme dans d'autres aspects, a-t-elle ajouté.


3,     Entretien entre les ministres chinois et français de la Défense

       L'armée chinoise doit s'adapter au développement de la stratégie internationale, en tenant compte de l'expérience de la réforme militaire mondiale, dans le but de faire avancer la réforme militaire aux couleurs de la Chine pour la réalisation de la modernisation de la défense et de l'armée, a dit le ministre chinois de la Défense, Cao Gangchuan, lors de sa rencontre lundi à Beijing avec son homologue française Michèle Alliot-Marie, en visite en Chine.

       Cao Gangchun, également vice-président de la commission militaire centrale de Chine et conseiller d'Etat, a dit qu'une longue histoire d'échanges amicaux liait la Chine et la France, et que depuis l'établissement de leur partenariat complet en 1997, les relations avaient atteint une nouvelle étape.

       Il a indiqué que la paix et le développement demeuraient actuellement le thème de notre époque, mais qu'un nombre croissant de facteurs exerçaient une influence sur la paix et la stabilité mondiales. Sauvegarder la paix mondiale et accélérer le développement commun représentent une mission difficile, a-t-il souligné.

       Ces dernières années, les deux pays et les deux armées ont eu des contacts étroits, a dit pour sa part Mme Alliot-Marie, ajoutant que les deux parties avaient des opinions similaires voire identiques concernant les principaux problèmes internationaux. Elle a souhaité que sa visite actuelle puisse contribuer à élargir leur identité de vues et à renforcer leur coopération.


4,     "La France et la Chine assument la responsabilité particulière à l'égard de la paix et de la stabilité mondiales," selon la ministre française de la Défense

       "La France et la Chine", en tant que membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU, "assument la responsabilité particulière à l'égard de la paix et de la stabilité mondiales", a dit Mme Alliot-Marie, ministre française de la Défense, lors d'une interview exclusive accordée au journaliste de l'Agence Xinhua lundi à Beijing.

       "Ce matin, j'ai rencontré le ministre (chinois) de la Défense, et également le Président de la République (populaire de Chine), je constate que le partenariat global était de longue date en bonnes relations", a indiqué Mme Alliot-Marie, ajoutant que le partenariat avançait dans trois domaines: "le domaine de rencontres et de dialogues", l'échange d'officiels militaires et le " partenariat industriel".

       Elle a précisé que "j'ai invité le ministre (chinois) de la Défense à rendre une visite à Paris" pour concerner "des grands sujets", et qu'un chef d'Etat-major français viendra en Chine en septembre. Je souhaite que le chef de l'Etat-major général de Chine vienne également en France.

       Les deux parties contribueront "au domaine de l'information" et à la formation d'officiels militaires en langues française et chinoise. Dans le domaine de l'avionique, des projets importants auront "à concrétiser", a indiqué la ministre française.

       En ce qui concerne l'édification de l'armée, la France augmente chaque année le "crédit de 15% consacré à la défense nationale", elle renforce également la gestion de crises, surtout en Côte d'Ivoire, au Congo et au Sénégal. "Jacques Chirac m'a donné une mission" de renforcer la défense européenne et "nous avons fait un grand progrès ces derniers mois", a-t-elle dit.

       En mai 2002, elle était nommée ministre de la Défense par le Président français Jacques Chirac, devenant ainsi la première ministre féminin de la Défense dans l'histoire de la France. Elle effectue une visite en Chine du 29 au 30 juin sur l'invitation de son homologue chinois Cao Gangchuan. Outre celui-ci, elle a également rencontré lundi le Président chinois Hu Jintao et le président de la Commission militaire centrale de Chine, Jiang Zemin.

Suggest To A Friend
  Print