Recherchez dans le site Contactez-nous Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs Topics Touristes
Page d'accueil > La Chine et la France > Relations politiques
La Chine oeuvrera de concert avec la France pour porter les relations bilatérales à un nouveau palier, dit le président Hu (01-2004)
2004-05-09
Le président chinois Hu Jintao a déclaré mardi après-midi à Paris que la Chine, "très attachée à ses relations avec la France", oeuvrerait de concert avec la France pour porter les relations bilatérales à un nouveau palier.

"Très attachée à ses relations avec la France, la Chine continuera, comme par le passé, à considérer les relations bilatérales avec une vision stratégique et à long terme, et oeuvrera de concert avec la France pour les porter à un nouveau palier", a dit M. Hu.

Il a tenu ces propos dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale de la France. C'est la première fois qu'un dirigeant chinois a prononcé un discours devant le parlement français.

M. Hu se trouve depuis lundi après-midi en France pour effectuer une visite d'Etat de trois jours à l'occasion du 40ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Il y a 40 ans, les anciens présidents chinois Mao Zedong et français Charles de Gaulle ont décidé d'établir des relations diplomatiques au niveau d'ambassadeur entre la Chine et la France, deux grands pays de l'Orient et de l'Occident, ouvrant ainsi une nouvelle page dans les relations sino-françaises.

Depuis lors, les relations sino-françaises se sont régulièrement développées, et "ces dernières années, en particulier, les échanges et la coopération entre la Chine et la France ont donné des fruits réjouissants dans les divers domaines, tandis que les relations bilatérales ont atteint l'âge de la maturité et n'ont cessé de se consolider", a noté M. Hu.

Dans le contexte actuel international en profonde mutation, l'approfondissement du partenariat global stratégique sino-français"correspond non seulement aux intérêts fondamentaux des deux pays, mais aussi contribue à la paix, à la stabilité et à la prospérité dans le monde", a-t-il poursuivi.

A cette fin, les deux parties devront mettre l'accent sur les trois priorités, à savoir renforcer la confiance mutuelle sur le plan politique en faveur d'une coopération stratégique approfondie, accroître la coopération économique et commerciale dans une logique de complémentarité et d'avantages réciproques, intensifier et enrichir les échanges culturels, a-t-il ajouté.
Suggest To A Friend
  Print