Recherchez dans le site Contactez-nous Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs Topics Touristes
Page d'accueil > La Chine et la France > Relations politiques
Les relations sino-françaises au beau fixe, selon l'ambassadeur de Chine à Paris (08-03-2004)
2004-05-09
M. Zhao Jinjun, ambassadeur de Chine à Paris, a affirmé que les rapports sino-français se trouvent au plus beau temps depuis l'établissement des relations diplomatiques bilatérales en 1964.

En sept mois, le président chinois Hu Jintao a effectué deux visites en France, cela donne la preuve que les liens entre les deux pays s'avèrent étroits et particuliers et sont arrivés à maturité, a-t-il ajouté dans une interview accordée à l'agence Xinhua.

Sa visite en janvier dernier, qui a coïncidé avec le 40ème anniversaire des relations diplomatiques bilatérales, est marquée par plusieurs événements uniques : Hu est le premier leader chinois et asiatique à avoir été invité à prononcer un discours à l'Assemblée nationale ; l'avenue Champs Elysée a été ouverte pour la première fois ouvert à un défilé de ressortissants étrangers, en l'occurrence, plus de 7 000 Chinois et Chinois d'outre-mer ; La tour Eiffel était pour la première fois illuminée en rouge et ornée de décorations et lanternes orientales pendant une semaine. Ces faits attestaient aussi de façon vivante le resserrement des relations, a dit l'ambassadeur.

M ; Zhao a qualifié "l'Année de la Chine " inaugurée en octobre dernier à Paris d' "un événement magnifique " dans les annales chinoises des échanges culturels. Ce programme, qui durera 5 mois et comprend plus de 300 manifestations, a soulevé la "fièvre de Chine " parmi les Français et les médias hexagonaux, apportant une grande contribution à la magnificence des relations bilatérales, a-t-il fait remarquer.

La Chine et la France ont les mêmes vues sur beaucoup de problèmes internationaux et conjuguent
leurs efforts pour maintenir la paix durable du monde. Les deux pays ont défini leurs relations comme "partenariat stratégique et global " dans une déclaration conjointe signée par les ceux chefs d'Etat en janvier dernier, consacrant ainsi l'orientation future de leurs rapports, a indiqué Zhao.

L'ambassadeur chinois a fait l'éloge des déclarations du président français Jacques Chirac contre "l'indépendance de Taiwan " et "le référendum " sur l'île. Ces propos démontraient que la France soutenait la Chine sur les questions majeures concernant les intérêts fondamentaux de la Chine, a-t-il déclaré.

Il a salué également les progrès de la coopération économique bilatérale, citant en exemple le volume record de 13,4 milliards de dollars US en 2003, en hausse de 60 % par rapport à l'année précédente. Les entreprises françaises portent plus d'intérêts à l'investissement en Chine. Cette dernière a importé des projets français de haute technique pour un montant de 10,9 milliards de dollars, la France étant devenue ainsi la seconde exportatrice de l'UE en termes de technologie vers la Chine. Par ailleurs, leur coopération en matière scientifique, culturelle et éducationnelle est aussi satisfaisante, a dit Zhao.


Suggest To A Friend
  Print