Recherchez dans le site Contactez-nous Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs Topics Touristes
Page d'accueil > La Chine et la France > Relations politiques
L'UE et la Chine se trouvent dans une période optimale pour développer leurs relations bilatérales, a affirmé Solana (18-03-2004)
2004-05-09
L'Union européenne (UE) et la Chine qui sont de très importants partenaires l'une pour l'autre sont actuellement entrées dans la période la plus favorable au développement de leurs relations bilatérales, a déclaré mercredi à Beijing Jaxier Solana, haut représentant de l'UE pour la politique étrangère et la sécurité commune, dans son discours prononcé à l'Université Qinghua.

La coopération commerciale et économique entre l'UE et la Chine qui ne cessent de se développer constitue une base importante pour les liens bilatéraux, a indiqué M. Solana, également secrétaire général du conseil de l'UE.

Selon lui, en 2002, le commece entre l'UE et la Chine a généré un chiffre d'affaires de 115 milliards d'euros, portant la Chine au troisième partenaire commercial de l'UE.

En y ajoutant le volume commercial entre la Chine et les dix nouveaux membres qui seront intégrés dans l'UE en mai prochain, l'UE est devenu le premier partenaire commercial de la Chine, a poursuivi ce haut représentant de l'UE.

Les relations UE-Chine ne se limitent pas au plan économique, a souligné M. Solana, en ajoutant que l'UE souhaite renforcer les échanges culturels et la coopération sur les affaires internationales importantes avec la Chine.

Les chefs d'état des pays membres de l'UE ont adhéré à l'idée de considérer la Chine comme l'un de leurs six partenaires stratégiques du monde. En tant que forces internationales importantes, l'UE et la Chine espèrent toutes les deux se consacrer au maintien de la stabilité régionale et internationale en gardant de multiples échanges et dialogues du plus haut niveau, a fait remarquer M. Solana.

Selon une source informée, après la sixième rencontre entre des dirigeants de l'UE et de la Chine en octobre dernier à Beijing, le président de la Commission européenne Romano Prodi et 7 commissaires européens seront en visite en Chine cette année, alors que le Premier ministre chinois Wen Jiabao se rendra en visite au siège de l'UE et dans certains pays membres et participera à la septième rencontre avec des dirigeants européens prévue pour le deuxième semestre de l'année.

La Chine a porté une contribution active dans le relâchement des tensions en mer de Chine méridionale et en Asie du Sud, ainsi que dans la recherche de solutions à la question nucléaire coréenne, le renforcement de la coopération avec la Russie et l'Asie centrale à travers l'Organisation de la coopération de Shanghai (OCS) et dans plusieurs missions de maintien de la paix de l'Organisation des Nations Unies, a dit M. Solana, en ajoutant que l'UE s'engagera, en concert avec la Chine, à promouvoir le multilatéralisme et à jouer un rôle constructif au sein de l'ONU.

M. Solana a aussi répondu des questions sur l'embargo sur les ventes d'armes à la Chine, les relations entre l'Europe et les Etats-Unis ainsi que la coopération économique régionale.

Sur l'invitation du ministre chinois des Affaires étrangères Li Zhaoxing, M. Solana est arrivé mardi à Beijing pour effectuer une visite officielle de deux jours en Chine. Il s'agit de la première visite dans le pays après son entrée en fonction de haut représentant de l'UE pour la politique étrangère et la sécurité commune.

M. Solana avait rencontré le Premier ministre chinois Wen Jiabao, le conseillier d'Etat Tang Jiaxuan et le ministre chinois des Affaires étrangères Li Zhaoxing. Il s'est rendu également au secrétariat de l'OCS.
Suggest To A Friend
  Print