Recherchez dans le site Contactez-nous Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs Topics Touristes
Page d'accueil > La Chine et la France > Relations politiques
Progrès du commerce sino-français (19-04-2004)
2004-05-09
Des grandes compagnies françaises dont Airbus, Environnement Veolia Sa et Groupama SA, envisageront d'investir dans les secteurs publics chinois, ont déclaré des officiels de ces entreprises lors du 10ème séminaire annuel économique Chine-France, tenu de mardi à jeudi à Shanghai.

Environ 600 personnes, y compris des officiels de haut niveau de 10 compagnies françaises, ont participé à ce forum sur la coopération et la compétitivité des entreprises françaises en Chine.

" Les industriels français ont une grande intention d'investir en Chine ", a dit Denis Kessle, ancien président du Comité franco-chinois lors du séminaire.

" La coopération économique entre nos deux pays sera renforcée d'avantage avec l'ouverture d'un grand nombre de secteurs publics. "

" Nous espérons faire fabriquer certaines parties de l'avion A380 à 555 places par des entreprises chinoises installées dans les villes telles que Xi'an, Shenyang et Chengdu dans le futur ", a dit Philippe Delmas, vice-président exécutif de la société Airbus.

Le groupe Airbus envisage de réaliser un chiffre d'affaires en Chine de 60 millions de dollars US en 2007 contre 14,4 millions en 2003.

Du côté du Group d'Environnement Veolia, il est en train de négocier avec les autorités de Shanghai sur la coopération dans les domaines de ressources d'énergie, d'approvisionnement des eaux, du traitement des déchets et d'éclairage.

Le groupe des Eaux subsidiaires de l'éclairage Vivendi a créé une entreprise avec la compagnie CO Ltd de Pudong à Shanghai, disposant chacun de 50% des capitaux.

Il établit aussi un incinérateur de déchet à Shanghai et charge l'éclairage pour la Tour de TV de Perle orientale.

Le Groupama Sa, le plus grand fournisseur français des produits agricoles, installera une filiale à Chengdu, chef-lieu de la province du sud-ouest.

Le volume commercial entre la Chine et la France a atteint 13,4 billions de dollars en 2003, en hausse de 60,9% par rapport à l'an 2002, selon le Ministère national du Commerce.

Le montant d'import-export entre Shanghai et la France a accumulé 4 billions l'année dernière.

La ville de Shanghai compte actuellement 243 projets investis par les Français avec un fond de 1,1 billions de dollars, selon le Conseil municipal de la Promotion du Commerce extérieur.


Suggest To A Friend
  Print