Recherchez dans le site Contactez-nous Bienvenue Ambassade Visas Étudiants Investisseurs Topics Touristes
Page d'accueil > La Chine et la France > Relations politiques
L'UE deviendra le plus grand partenaire commercial de la Chine (29-04-2004)
2004-05-09
Quels effets aura l'expansion vers l'est de l'UE sur les relations économiques et commerciales sino-européennes ?

Selon les statistiques chinoises, le volume d'échanges entre Chine et UE a dépassé pour la première fois, en 2003, les 100 milliards de dollars pour atteindre 125,2 milliards, soit un accroissement de 44,4%, un rythme supérieur à ceux des échanges sino-japonais et sino-américains. Jusqu'à présent, l'Union européenne est le 3e grand partenaire commercial de la Chine, derrière le Japon et les Etats-Unis, et devrait arriver à la 2e place si l'on ajoute les performances de ses 10 nouveaux membres. Elle deviendra le 1er grand partenaire commercial de la Chine en 2004.

L'expansion vers l'est de l'UE créera de nouvelles opportunités pour les relations économiques et commerciales sino-européennes, estime Luo Hongbo, chercheur à l'Institut d'études de l'Europe de l'Académie des sciences sociales de Chine.

Après quoi, les entreprises chinoises feront face à un marché européen plus grand et unifié dans les règles du jeu et les produits qui pénètrent tout pays membre de l'UE auront accès au marché des autres membres. Les entreprises chinoises qui ont noué des relations reltivement importantes avec les 10 nouveaux membres de l'UE ont désormais la possibilité d'entrer sur le marché des anciens membres, explique Luo.

Les tarifs douaniers des nouveaux membres diminueront fortement après l'expansion de l'UE. Actuellement, les tarifs douaniers des nouveaux membres pour les produits manufacturés sont supérieurs à la moyenne de l'UE (3,6%). Après leur adhésion à l'UE, les dispositions sur les tarifs douaniers communs de celle-ci s'appliqueront à ces pays, ce qui permettra de réduire le coût des échanges entre les entreprises chinoises et les nouveaux membres de l'UE, ajoute Luo.

Selon l'estimation d'un spécialiste de l'UE, l'expansion vers l'est permettra d'accroître la croissance économique annuelle des nouveaux membres de 1,3 à 2,1%. Avec l'essor économique, les revenus des ménages de ces pays et leur pouvoir d'achat progresseront fortement, alors que les produits chinois présentent une forte compétitivité et un vif attrait dans les nouveaux pays membres de l'UE. On peut donc s'attendre à une hausse de la demande des marchandises chinoises, affirme Luo.

En outre, avec la croissance rapide des revenus des ménages des 10 nouveaux pays membres de l'UE après son expansion vers l'est, le coût de la production pourrait connaître un accroissement plus rapide dans ces pays qu'en Chine, ce qui permettra de maintenir la compétitivité des produits chinois sur le plan du prix, indique Luo.



Suggest To A Friend
  Print