Chengdu lancera 1.000 trains de marchandises vers l'Europe en 2017
2017/02/21

CHENGDU, 20 février (Xinhua) -- La ville de Chengdu (sud-ouest de la Chine) devrait mettre en opération 1.000 trains de marchandises vers l'Europe en 2017, soit plus du double par rapport au chiffre de l'année dernière, a annoncé lundi la Compagnie des services ferroviaires internationaux de Chengdu.

Chengdu, capitale de la province chinoise du Sichuan, a mis en service 460 trains de marchandises vers la Pologne, les Pays-Bas et l'Allemagne en 2016 -- dépassant toutes les autres villes chinoises.

Chengdu a livré à l'étranger un total de 73.000 tonnes de marchandises dont la valeur a totalisé environ 1,56 milliard de dollars en 2016.

Ce centre de transport du sud-ouest de la Chine a prévu trois grandes lignes de services ferroviaires reliant l'Europe, avec une ligne centrale vers l'Allemagne, la Pologne et les Pays-Bas, une ligne méridionale vers la Turquie et au-delà, et une autre ligne septentrionale reliant la Russie.

Cette année, de nouvelles lignes reliant Chengdu à Istanbul et Moscou seront officiellement lancées, a indiqué Fan Jun, président de la compagnie, à l'Agence de presse Xinhua.

Selon M. Fan, les trains vers Istanbul et Moscou devraient mettre 16 et 10 jours, et chaque ligne envisage de mettre en service respectivement 200 et 150 trains en 2017.

La demande de services de trains de marchandises entre la Chine et l'Europe, une alternative au fret maritime, plus lent et risqué, et au transport aérien, plus coûteux, a explosé ces dernières années.

En juin 2016, les trains avaient effectué 2.000 trajets entre 25 villes chinoises et l'Europe, avec une valeur commerciale totalisant 17 milliards de dollars.

Suggest To A Friend
  Print