La Chine réduira davantage les restrictions d'accès pour les investissements étrangers
2017/02/23

BEIJING, 21 février (Xinhua) -- La Chine continuera de réduire les restrictions d'accès afin de faciliter l'afflux d'investissements étrangers, a annoncé mardi Gao Hucheng, ministre du Commerce.

Il a fait cette remarque lors d'une conférence de presse, en réponse à une question sur les préoccupations concernant "une fuite précipitée des capitaux" du pays.

Le ministre a rejeté ces inquiétudes, qui, d'après lui, sont biaisées, expliquant que la baisse en glissement annuel des investissements directs étrangers (IDE) le mois dernier dans la partie continentale de la Chine ne reflétait pas l'attrait de la Chine auprès des investisseurs étrangers.

L'afflux des IDE a atteint le mois dernier 80,1 milliards de yuans (12 milliards de dollars), en baisse de 9,2% sur un an, en raison d'une base de comparaison élevée et des facteurs dus aux vacances, a-t-on appris de données officielles.

La Chine a utilisé quelque 126 milliards de dollars d'investissements étrangers en 2016, soit une hausse de 4,1% en glissement annuel, alors que les IDE ont chuté au niveau mondial, a-t-il noté.

Selon lui, un certain assèchement a eu lieu, mais a été résorbé par l'augmentation des IDE dans les secteurs tels que la fabrication pharmaceutique, les équipements médicaux et les services de haute technologie, qui ont respectivement enregistré une croissance de 55,8%, 95% et 86,1%.

Les flux d'entrée et sortie des IDE ont été déterminés par le rôle décisif du marché dans la répartition des ressources, a-t-il indiqué.

En 2017, la Chine élaborera des politiques favorables afin d'aiguiller les IDE vers les régions du centre, de l'ouest et du nord-est du pays, tout en reproduisant les succès des zones de libre-échange pilotes du pays, a déclaré M. Gao.

D'après lui, les entreprises à capitaux étrangers auront la garantie d'une concurrence équitable avec les sociétés locales.

La Chine restera la destination la plus compétitive et la plus attrayante pour les investissements étrangers, alors que la croissance de son économie s'accompagne d'une amélioration du système économique du marché, a-t-il ajouté.

Suggest To A Friend
  Print