Comment la Chine remportera-t-elle sa guerre contre la pauvreté ?
2017/02/27

BEIJING, 26 février (Xinhua) -- Le gouvernement chinois s'est fixé comme objectif d'éradiquer la pauvreté d'ici 2020, année durant laquelle la Chine a aussi l'ambition de devenir une société "modérément prospère". Le pays est confiant dans sa capacité à y parvenir.

La Chine a maintenu une croissance économique vertigineuse depuis 30 ans, mais les fruits du développement doivent être partagés par sa population de 1,3 milliard de personnes. Le fossé entre riches et pauvres reste considérable, et le gouvernement chinois en est conscient.

Plus de 55 millions de personnes sont sorties de la pauvreté au cours des quatre dernières années, soit le double de la population du Texas.

Cependant, les efforts doivent se poursuivre jusqu'à ce que la dernière personne déshéritée trouve sa place dans une société aisée.

PRECISION

La Chine a mis l'accent sur la "précision" dans cette campagne contre la pauvreté.

La précision, c'est de dépenser de l'argent exactement là il y en a besoin. Les personnes les plus pauvres doivent en bénéficier le plus.

"Vous ne devez pas bombarder des puces avec des grenades". C'est à dire que les ressources appropriées doivent être distribuées au bon endroit et au bon moment.

Le gouvernement a mis en place des banques de données sur le nombre de citoyens pauvres et les raisons expliquant leur situation. Des calendriers ont été établis.

Des projets spécifiques ont été élaborés en fonction des situations différentes de chaque région, voire de chaque famille. Les personnes doivent se déplacer vers les lieux où elles peuvent trouver des emplois et où les services publics peuvent répondre aux besoins.

Les formations appropriées permettront d'aider les travailleurs à maîtriser les savoir-faire dont les industries modernes ont besoin. Une attention particulière sera accordée aux enfants laissés dans les régions rurales par leurs parents partis travailler dans les villes pour leur offrir une vie meilleure.

CADRES

L'adoption de politiques est la première étape. Leur mise en oeuvre est la responsabilité des cadres du Parti communiste chinois (PCC).

Les cadres à tous les niveaux doivent accorder la priorité au peuple dans leur travail. Ils doivent trouver les personnes pauvres et oeuvrer avec elles.

La performance des cadres en matière de réduction de la pauvreté représente un critère important de la promotion des cadres.

Les responsables locaux doivent interagir de manière enthousiaste avec les habitants et les entreprises pour trouver des solutions et mobiliser toutes les ressources disponibles, dont les fonds, les marchés et les organisations non gouvernementales.

La corruption, la fraude et le détournement de fonds destinés à la réduction de la pauvreté seront très sévèrement sanctionnés.

C'est le style de travail pragmatique et assidu qui a permis de réaliser des progrès incroyables en Chine.

REFORME

Il est facile de lancer une "guerre contre la pauvreté". Le plus difficile est d'éradiquer les causes profondes de la pauvreté.

La Chine, le plus grand laboratoire d'expérimentations économiques, politiques et sociales, a besoin de courage et de sagesse.

Des centaines de mesures de réforme ont couvert l'éducation, les soins de santé, la finance et l'innovation. La plupart se sont avérées efficaces.

Grâce à une formation en matière d'Internet, des dizaines de milliers de paysans ont commencé à vendre leurs produits en ligne et ont vu leurs revenus augmenter.

Il est possible que le modèle de la Chine ne fonctionne pas dans d'autres pays en raison de systèmes et de phases de développement différents, mais les efforts chinois permettront peut-être de montrer au monde que la pauvreté peut-être éradiquée au travers de promesses réalisables et d'actions concrètes de la part du gouvernement.

Suggest To A Friend
  Print