La Chine lance son premier satellite de télécommunications à haut débit
2017/04/13

XICHANG, 12 avril (Xinhua) -- Un satellite chinois permettra non seulement aux passagers des trains à grande vitesse de regarder des vidéos en haute définition plus facilement, mais aidera aussi les personnes sur les lieux frappés par des catastrophes naturelles à signaler les urgences.

Shijian-13, le premier satellite de télécommunications à haut débit de la Chine, a été lancé mercredi à 19h04 depuis le centre de lancement de satellites de Xichang, dans la province chinoise du Sichuan (sud-ouest).

Le satellite, avec une capacité de transfert de 20 GBPS et une durée de vie orbitale conçue de 15 ans, a été envoyé en orbite par une fusée porteuse Longue Marche-3B.

Il possède une capacité disponible pour les messages plus élevée que celle combinée de tous les satellites de télécommunications précédents de la Chine, et est capable d'offrir un meilleur accès à Internet dans les avions et les trains à grande vitesse, ainsi que dans les régions moins développées.

En orbite, le satellite subira des tests sur ses systèmes de communication multimédia par satellite à large bande et sur la technologie de communication par laser à grande vitesse entre la Terre et le satellite.

"Le lancement constitue une étape très importante dans le domaine de la technologie de satellites de télécommunications de la Chine", a indiqué Tian Yulong, ingénieur en chef de l'Administration d'Etat de la science, de la technologie et de l'industrie pour la défense nationale.

Différent des satellites précédents alimentés par des produits chimiques, Shijian-13 est le premier satellite chinois fonctionnant à l'électricité.

L'utilisation de l'électricité comme combustible devrait améliorer jusqu'à dix fois l'efficacité du satellite par rapport à ceux qui utilisent des produits chimiques comme combustible, a indiqué Zhou Zhicheng, commandant en chef du système de satellite Shijian-13, ajoutant que cela pourrait prolonger la durée de vie et réduire considérablement le poids au lancement du satellite.

Pour la première fois, un grand nombre de composants chinois ont été employés dans la construction du satellite de télécommunications. C'est également la première fois qu'un système de communications par laser soit installé dans un satellite en haute orbite doté d'une longue durée de vie.

Le satellite et la fusée ont été conçus repectivement par des académies affiliées à la société de China Aerospace Science and Technology Corp., et à l'Académie de Chine de la technologie des véhicules de lancement de la Chine.

Il s'agissait de la 246e mission de vol effectuée par une fusée porteuse de la famille Longue Marche.

La Chine projette de lancer six satellites de télécommunications cette année. Shijian-18 sera envoyé en orbite en juin pour tester la plateforme de satellites DFH-5.

D'ici 2025, la Chine disposera de 22 satellites de télécommunications, dont cinq construits sur la base de nouveaux modèles, d'après un plan de développement à moyen et long termes pour les infrastructures spatiales civiles publié en 2015.

Suggest To A Friend
  Print