Que faut-il attendre du Forum de "la Ceinture et la Route" ?
2017/05/02

Note du rédacteur : Le Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale aura lieu les 14 et 15 mai à Beijing. Afin d'offrir aux lecteurs plus d'informations concernant cet événement international sur l'initiative "la Ceinture et la Route", l'Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle) publiera une série de reportages.

BEIJING, 1er mai (Xinhua) -- Le Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale prévu mi-mai est une réunion internationale de haut niveau sur l'initiative "la Ceinture et la Route", un vaste projet commercial et d'infrastructures reliant l'Asie à l'Europe et l'Afrique, proposé par la Chine.

La Chine profitera du forum pour construire une plate-forme internationale de coopération et un réseau de partenariat plus étroit et plus fort, et promouvra un système de gouvernance internationale plus équitable, raisonnable et équilibré.

Voici ce que vous devez savoir au sujet de l'initiative et du forum.

-- UNE NOUVELLE VISION

Le Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale, qui a pour thème "Le renforcement de la coopération internationale et la construction collective de 'la Ceinture et la Route' pour un développement gagnant-gagnant", aura lieu les 14 et 15 mai à Beijing. Le président chinois Xi Jinping participera à la cérémonie d'ouverture et présidera une table ronde des dirigeants.

Le forum a été conçu pour adopter plus de consensus, identifier les directions de coopération, faire avancer la mise en oeuvre des projets, et améliorer les systèmes de soutien.

-- UN PATRIMOINE HISTORIQUE

L'initiative "la Ceinture et la Route" se compose de la Ceinture économique de la Route de la soie et de la Route de la soie maritime du 21e siècle, et a été dévoilée pour la première fois en septembre et octobre 2013 par le président chinois Xi Jinping lors de ses visites d'Etat au Kazakhstan et en Indonésie.

Construite sur la base de l'esprit de l'ancienne Route de la soie -- "la paix et la coopération, l'ouverture et l'inclusion, l'apprentissage mutuel, et les bénéfices réciproques," -- qui se poursuit jusqu'à aujourd'hui, l'initiative cible un réseau transnational moderne connectant l'Asie avec l'Europe et l'Afrique, avec l'objectif de promouvoir le développement commun parmi toutes les parties concernées.

-- LA RECONNAISSANCE INTERNATIONALE

Plus de 100 pays et organisations internationales ont rejoint l'initiative, parmi lesquels plus de 40 ont signé des accords de coopération avec la Chine.

L'Assemblée générale des Nations unies, le Conseil de sécurité des Nations unies et l'APEC ont tous introduit ou reflété la coopération de "la Ceinture et la Route" dans leurs résolutions et dossiers.

-- DES FACILITES DE CONNECTIVITE

Une série de projets majeurs en matière de transport, d'énergie et de communications, dont le pont ferroviaire et routier Padma au Bangladesh, le corridor économique Chine-Pakistan, et les trains express entre la Chine et l'Europe témoignent des avancées réalisées au cours des trois dernières années.

-- UNE LIBERTE D'ECHANGE

Le commerce entre la Chine et les pays le long de "la Ceinture et la Route" a totalisé 6.300 milliards de yuans (environ 913 milliards de dollars) en 2016, plus d'un quart du volume commercial total de la Chine.

Les entreprises chinoises ont investi plus de 50 milliards de dollars dans les pays le long de "la Ceinture et la Route", et aidé à construire 56 zones économiques et de coopération commerciale dans 20 de ces pays, générant presque 1,1 milliard de dollars en recettes fiscales et créant 180.000 emplois locaux.

-- L'INTEGRATION FINANCIERE

La Chine a alloué 40 milliards de dollars au Fonds de "la Ceinture et la Route" et a créé la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) en 2015 afin d'apporter le financement à l'amélioration des infrastructures en Asie.

A ce jour, la banque de développement multilatéral, regroupant 70 membres, a fait un volume de prêts de plus de deux milliards de dollars.

-- DES CORRIDORS ECONOMIQUES

La Chine fait également la promotion de six corridors économiques dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", à savoir le nouveau pont continental eurasien, le corridor Chine-Mongolie-Russie, le corridor Chine-Asie centrale-Asie de l'Ouest, le corridor Chine-péninsule indochinoise, le corridor Chine-Pakistan, et le corridor Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar.

Ensemble, les six corridors forment un réseau de commerce et de transport à travers l'Eurasie, posant une base solide pour les plans de développement régional et transrégional.

-- LES ECHANGES ENTRE LES PEUPLES

Alors que les pays sont reliés encore plus étroitement grâce à la "connexion dure", représentée par les chemins de fer et les ports, qui facilite les voyages et la logistique, les "liaisons souples" rassemblent les peuples.

Dans son discours prononcé le 22 juin 2016 à la Chambre législative de l'Assemblée suprême de l'Ouzbékistan à Tachkent, M. Xi a appelé à la construction d'une nouvelle Route de la soie verte, solide, intelligente et pacifique, présentant l'avenir de l'initiative.

-- LA MONDIALISATION

L'importance du forum est davantage évidente face à la hausse de la tendance anti-mondialisation.

A une époque où certaines puissances occidentales se renferment dans le protectionnisme et l'isolation, la Chine promeut la mondialisation de l'économie dans un esprit d'ouverture et d'inclusion. La Chine continuera inébranlablement à s'ouvrir et à promouvoir la mondialisation avec la sagesse chinoise.

-- UNE LARGE PARTICIPATION

Plus de 1.200 personnes participeront au forum prévu à la mi-mai, dont des responsables, des experts, des hommes d'affaires, des représentants d'institutions financières et d'organisations médiatiques provenant de 110 pays, ainsi que des représentants de plus de 60 organisations internationales.

A ce forum participeront des chefs d'Etat et de gouvernement provenant d'au moins 28 pays, ainsi que le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, et la directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde.

-- DES RESULTATS CONCRETS

Les résultats du forum devraient se traduire par la recherche de consensus et la mise en oeuvre de mesures concrètes. La Chine devrait signer des documents de coopération avec environ 20 pays et plus de 20 organisations internationales lors de l'événement.

La Chine travaillera avec les pays le long des routes sur près de 20 plans d'action concernant les infrastructures, l'énergie et les ressources, la capacité de production, le commerce et l'investissement.

A l'issue de la table ronde, qui se tiendra le 15 mai, un document sera publié pour définir les objectifs et les principes, ainsi que pour préciser certaines mesures de coopération.

Lors de ce forum, toutes les parties identifieront les projets majeurs de coopération, créeront des groupes de travail et établiront un centre de coopération sur l'investissement. Elles signeront des accords de financement pour soutenir leurs projets de coopération.

La Chine travaillera avec toutes les parties sur une série de mesures, dont un mécanisme amélioré de coopération financière, une plate-forme de coopération pour les sciences, les technologies et la protection de l'environnement, et sur le renforcement des échanges et de la formation de talents.

Suggest To A Friend
  Print