La Chine appelle à construire ensemble un nouveau type de partenariat Asie-Europe
2017/11/21

NAY PYI TAW, 20 novembre (Xinhua) -- Lundi, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a appelé à construire ensemble un nouveau type de partenariat Asie-Europe, lors de la 13e réunion des ministres des Affaires étrangères du Dialogue Asie-Europe (ASEM) à Nay Pyi Taw, capitale du Myanmar.

M. Wang a indiqué lors de la première session plénière de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEM, que le Parti communiste chinois a organisé avec succès son 19e Congrès national le mois dernier, et a élaboré un plan pour le développement du pays pour les 30 prochaines années.

La Chine est entrée dans une nouvelle ère, ce qui lui permettra de renforcer ses liens avec le monde, a indiqué M. Wang, ajoutant que la Chine continuerait de coopérer étroitement avec toutes les parties en Asie et en Europe et œuvrerait ensemble pour un avenir meilleur.

Le ministre chinois a appelé à faire des efforts concertés pour maintenir la paix et la stabilité régionales, estimant que les défis sécuritaires traditionnels et non traditionnels sont relativement concentrés en Asie et en Europe.

La préservation de la paix et de la stabilité régionales est la condition préalable au développement et à la prospérité, elle est aussi la responsabilité partagée de toutes les parties en Asie et en Europe, a-t-il déclaré.

M. Wang a noté que le respect mutuel devrait être observé et que les pays, grands ou petits, sont égaux, ajoutant que les disputes devraient être résolues par le dialogue et les différends réglés par le biais de consultations.

Le ministre chinois des Affaires étrangères a également appelé les pays asiatiques et européens à s'unir pour tirer parti des nouveaux moteurs de la croissance.

M. Wang a exhorté les pays asiatiques et européens à exprimer clairement leur soutien au système commercial multilatéral et à s'opposer au protectionnisme sous toutes ses formes afin d'encourager la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement ainsi qu'une mondialisation économique ouverte, inclusive, réciproque et équilibrée et gagnant-gagnant.

Il a proposé que les pays asiatiques et européens travaillent ensemble pour explorer des modèles de gouvernance durables.

De nombreux pays ont acquis des expériences en matière de réduction de la pauvreté, de traitement de la pollution, de lutte contre la corruption et de promotion de l'inclusion. Les pays asiatiques et européens devraient apprendre les uns des autres et suivre une voie de développement qui correspond à leurs conditions nationales, a ajouté le ministre chinois.

La réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEM devrait être une plate-forme pour les deux parties d'échanger des expériences sur la gouvernance et lever les obstacles au développement.

La Chine a toujours été un défenseur de la coopération pragmatique entre l'Asie et l'Europe, a indiqué M. Wang, notant qu'en 2018, la Chine organisera une série d'activités avec d'autres pays d'Asie et d'Europe dans les domaines de la connectivité, de la sûreté de l'énergie nucléaire et de la gestion des ressources en eau dans les zones urbaines, entre autres.

Suggest To A Friend
  Print