L'initiative "la Ceinture et la Route" stimule le tourisme en Europe
2017/12/12

BEIJING, 11 décembre (Xinhua) -- "L'initiative 'la Ceinture et la Route' a eu une influence profonde sur les pays impliqués, en créant de nouvelles opportunités de coopération touristique", a déclaré Monika Palatkova, directrice de l'Administration du tourisme de la République tchèque, à l'occasion de la 22e session de l'Assemblée générale de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui s'est tenue à Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine.

La République tchèque, située en Europe centrale, est un pays européen important le long de "la Ceinture et la Route". Elle figure parmi les premiers pays ayant signé le mémorandum de "la Ceinture et la Route" et joue un rôle pionnier dans le mécanisme de coopération "16+1" entre la Chine et les pays d'Europe centrale et orientale (PECO).

"L'interconnectivité constitue l'une des propositions importantes de l'initiative 'la Ceinture et la Route', et la République tchèque veut servir de centre important pour la coopération touristique entre la Chine et les PECO", a indiqué Mme Palatkova, ajoutant que l'Administration du tourisme tchèque avait créé des bureaux à Beijing, Shanghai et Hong Kong pour faciliter les procédures de demande de visa.

La Ceinture économique de la Route de la soie et la Route de la soie maritime du 21e siècle, connues sous le nom d'initiative "la Ceinture et la Route", ont été proposées par la Chine en 2013, avec l'objectif de construire un réseau de commerce et d'infrastructures reliant l'Asie à l'Europe et à l'Afrique le long d'anciennes routes commerciales.

Le tourisme représente un secteur important de l'initiative "la Ceinture et la Route". Grâce au lancement de l'initiative, le tourisme européen en Chine a affiché une forte croissance ces dernières années.

Au premier semestre de 2017, un total de 62 millions de voyages à l'étranger ont été effectués par des touristes chinois, soit une hausse modeste de 5,1% en glissement annuel. Cependant, le nombre de touristes chinois en Europe a connu une forte progression de 65% durant cette période, selon un rapport publié conjointement par l'Académie du tourisme de Chine, l'agence de voyage en ligne Ctrip et l'agence de voyage Huayuan.

Grâce au lancement de l'initiative "la Ceinture et la Route", les touristes chinois ont pris davantage conscience de l'existence des pays situés le long de "la Ceinture et la Route" et sont de plus en plus intéressés de partir à la découverte de ces pays qu'ils considèrent comme mystérieux, selon le "Rapport sur la tendance des voyages au premier semestre".

La beauté de la Route de la soie est reconnue par le monde entier. La route réunit les ressources touristiques les plus précieuses du monde, avec 80% du patrimoine mondial réparti le long de la route. La Route de la soie, qui regroupe plus de 60 pays et quatre milliards de personnes, est considérée comme la route touristique d'or possédant la plus grande dynamique et le plus grand potentiel.

Selon l'analyse de ce rapport, dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", les voyages en Europe effectués par les Chinois sont stimulés par trois facteurs importants :

D'abord, l'ouverture de nouvelles lignes aériennes et de vols charters a accru la capacité de transport et a réduit la durée des trajets. De plus, la création de davantage de centres de visa a facilité le dépôt des demandes. Enfin, l'assouplissement des politiques de visa a simplifié les procédures.

Bai Ming, responsable de l'Institut de recherche sur la coopération économique et commerciale révélant du ministère chinois du Commerce, a déclaré que l'exemption de visa et la simplification des procédures faciliteraient la diversité et la personnalisation des projets touristiques des voyageurs et permettrait même aux Chinois de voyager à l'improviste, "sans aucun plan".

Chaque année, plus de 25 millions de touristes voyagent entre la Chine et les pays de "la Ceinture et la Route", et ce marché possède un important potentiel d'expansion.

Un total de 150 millions de touristes chinois sont attendus dans les pays participant à l'initiative "la Ceinture et la Route" au cours des cinq prochaines années, a indiqué Du Jiang, directeur adjoint de l'Administration nationale du tourisme de Chine, lors d'un forum touristique en 2016.

A l'occasion de l'ouverture de la 22e session de l'Assemblée générale de l'OMT, le vice-Premier ministre chinois Wang Yang a déclaré que la Chine était prête à aligner l'initiative "la Ceinture et la Route" avec d'autres plans proposés par les pays en développement, afin de promouvoir les infrastructures touristiques locales, qui sont considérées comme un point faible de leur développement touristique.

"La Chine est un partenaire touristique important de la République tchèque. Nous espérons que l'industrie touristique chinoise libérera davantage de vitalité à l'avenir", a ajouté Mme Palatkova.

Suggest To A Friend
  Print