La Chine souhaite améliorer les échanges humains avec les pays étrangers
2017/12/22

BEIJING, 21 décembre (Xinhua) -- Les autorités centrales chinoises ont appelé à améliorer les échanges humains avec les pays étrangers, selon une directive publiée jeudi.

La directive, publiée par les directions générales du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et du Conseil des Affaires d'Etat, indique que le développement des échanges humains a favorisé l'apprentissage mutuel entre les civilisations.

Pour améliorer les échanges humains, la Chine doit adhérer aux principes de l'égalité, du bénéfice mutuel, de l'ouverture, de l'inclusivité, du multilatéralisme, de la prise d'initiative, de la réforme et de l'innovation et doit être tournée vers les personnes.

Le document exhorte également à donner toute leur ampleur à la diplomatie des chefs d'Etat, à la diplomatie au sommet et aux échanges humains de haut niveau afin d'attirer davantage de pays dans les programmes d'échanges.

Selon la directive, le contenu des échanges humains doit être enrichi et élargi, et le pays doit soutenir les programmes d'échanges sur le patrimoine culturel intangible, dont la langue chinoise, la médecine traditionnelle chinoise, les arts martiaux, les fêtes et les coutumes chinoises.

Il est également important d'encourager le développement des programmes d'étude à l'étranger et des écoles coopérant avec des pays étrangers, ainsi que la coopération et l'innovation avec l'étranger entre écoles, universités et institutions de recherche scientifique.

Les échanges dans les secteurs des vestiges culturels, de l'art, de la littérature, des films, de la musique et des événements sportifs doivent être également renforcés, selon la directive.

Les Chinois et les étudiants chinois de l'outre-mer, ainsi que ceux qui travaillent dans les entreprises chinoises à l'étranger, seront encouragés à participer aux programmes d'échanges humains.

La directive sollicite la promotion de la langue chinoise et encourage plus de pays à introduire la langue chinoise dans leurs systèmes éducatifs.

Elle promet le partage avec la communauté internationale de l'expérience de la Chine dans les secteurs de la réduction de la pauvreté, de l'éducation et de la santé, et d'augmenter son assistance aux pays en développement.

Suggest To A Friend
  Print