Chine : l'organe législatif suprême discute de la révision de la Constitution
2018/01/30

BEIJING, 29 janvier (Xinhua) -- Le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois) s'est réuni lundi pour discuter de l'amendement de la Constitution.

Zhang Dejiang, président du 12e Comité permanent de l'APN, a présidé la réunion.

Mandaté par le Comité central du Parti communiste chinois (PCC), Li Zhanshu, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, a présenté aux députés une révision proposée.

Lors de sa deuxième session plénière tenue au début du mois, le19e Comité central du PCC a adopté la proposition.

"De accomplissements théoriques, principes et politiques majeurs adoptés lors du 19e Congrès national du PCC, particulièrement la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, doivent être incorporés à la révision à venir de la Constitution", a indiqué M. Li, également directeur adjoint d'un groupe travaillant sur la révision. "Nous devons rester en phase avec l'époque et améliorer la Constitution tout en maintenant sa cohérence, sa stabilité et son autorité".

En 1982, la cinquième APN a adopté l'actuelle Constitution, qui a subi quatre amendements en 1988, 1993, 1999 et 2004.

"La Constitution s'est avérée être une bonne législation qui correspond à la réalité chinoise et répond aux besoins du temps", a affirmé M. Li.

Les députés ont également examiné une motion concernant la première session de la 13e APN et un certain nombre de nominations et de révocations officielles.

Lundi après-midi, une réunion entre le président et les vice-présidents a été convoquée. La réunion a été présidée par Zhang Dejiang.

Suggest To A Friend
  Print