La Chine "vivement mécontente" des enquêtes commerciales injustes de l'UE
2018/02/08

BEIJING, 8 février (Xinhua) -- La Chine est "vivement mécontente" du traitement injuste des fabricants chinois d'acier dans les enquêtes commerciales menées par l'Union européenne, a déclaré jeudi un responsable.

"L'UE continue d'utiliser les données du Brésil pour calculer les prix et les coûts des entreprises sidérurgiques chinoises afin d'augmenter artificiellement leurs marges de dumping", a indiqué Wang Hejun, chef du bureau des enquêtes et des recours commerciaux du ministère chinois du Commerce.

L'approche qu'a adoptée l'UE est celle du "pays de substitution". Elle facilite les recours commerciaux en utilisant les données sur les prix et la production d'un pays tiers pour calculer le niveau de dumping. Elle a expiré le 11 décembre 2016, selon le protocole sur l'adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) adopté il y a près de 20 ans.

"L'UE doit s'acquitter de ses obligations définies par le protocole de l'OMC et traiter les entreprises chinoises de manière juste dans ses enquêtes commerciales", a expliqué M. Wang.

La Commission européenne a annoncé jeudi sa décision finale d'imposer des droits de douane allant de 17,2% à 27,9% sur l'acier anticorrosion en provenance de Chine, représentant le signe le plus récent des frictions sur le commerce de l'acier entre les deux parties.

Affecté par une baisse de la demande, le monde reste confronté à un grave problème de surcapacité dans ce secteur.

"Les mesures précipitées de recours commercial n'aideront pas à résoudre les problèmes", a ajouté M. Wang, appelant à des efforts conjoints de la part des pays impliqués pour stabiliser l'économie mondiale.

La Chine est prête à renforcer la communication et le dialogue avec l'UE pour traiter de manière appropriée la question de la saturation dans le secteur sidérurgique.

Le gouvernement chinois a lancé une campagne ambitieuse de réduction de sa capacité de production sidérurgique, éliminant plus de 50 millions de tonnes de capacité de production d'acier brut en 2017.

Suggest To A Friend
  Print