Moussa Faki Mahamat réfute les accusations d'espionnage contre la Chine
2018/02/09

BEIJING, 8 février (Xinhua) -- Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a qualifié de "rumeurs" les accusations selon lesquelles la Chine espionnerait l'UA.

M. Faki Mahamat s'est ainsi exprimé en co-présidant le 7e dialogue stratégique Chine-UA avec le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, jeudi à Beijing. Il s'agit de la première visite de M. Faki Mahamat en Chine, depuis sa prise de fonctions en mars 2017.

M. Faki Mahamat a indiqué que les relations entre la Chine et l'UA étaient "inébranlables" et que de telles informations ne pouvaient pas porter atteinte à leurs relations.

L'UA est une organisation internationale, et non une agence de la défense avec des données ultra-secrètes, a indiqué M. Faki Mahamat, ajoutant qu'il était impossible pour la Chine d'espionner l'UA, compte tenu de la coopération entre les deux parties.

"A présent, nous sommes prêts à coopérer davantage avec la Chine pour bénéficier à la population africaine, et de telles rumeurs ne pourront pas nous distraire", a-t-il souligné.

Suggest To A Friend
  Print