La Chine s'oppose fermement aux tarifs américains sur l'acier et l'aluminium
2018/03/09

BEIJING, 9 mars (Xinhua) -- La Chine a exprimé vendredi sa "ferme opposition" aux tarifs américains sur les importations d'acier et d'aluminium, estimant que ce geste affectera gravement l'ordre commercial international.

Cette déclaration est intervenue après que le président américain Donald Trump a signé les proclamations instaurant des tarifs sur l'acier et l'aluminium importés, malgré l'opposition croissante d'entreprises et des partenaires commerciaux des Etats-Unis à travers le monde.

Les tarifs, qui s'élèvent à 25% sur l'acier importé et à 10% sur l'aluminium, entreront en vigueur dans 15 jours, avec des exemptions pour le Canada et le Mexique au cours des renégociations sur l'Accord de libre-échange nord-américain.

Des considérations relatives à la sécurité nationale ont été invoquées pour justifier l'introduction des tarifs, mais la majeure partie de l'acier et de l'aluminium était utilisée à des fins civiles, a indiqué Wang Hejun, un responsable du ministère chinois du Commerce.

L'abus des clauses relatives à la sécurité nationale portera atteinte à l'Organisation mondiale du Commerce et à d'autres maillons du système commercial multilatéral, a estimé M. Wang.

Selon lui, la Chine prendra des mesures pour défendre ses droits et intérêts légitimes.

La Chine a exhorté les Etats-Unis à respecter le système commercial multilatéral et à révoquer cette politique le plus tôt possible.

Selon un communiqué publié vendredi matin par l'Association de l'acier et de l'aluminium de la Chine, ce geste a non seulement porté atteinte à l'industrie de l'acier et de l'aluminium du monde, mais aussi aux intérêts des consommateurs, en premier lieu des consommateurs américains.

Suggest To A Friend
  Print