Le Premier ministre chinois s'engage à approfondir la réforme et l'ouverture
2018/03/27

BEIJING, 27 mars (Xinhua) -- La Chine continuera à promouvoir sa réforme et son ouverture et à améliorer l'environnement des investissements pour les entreprises étrangères, a déclaré lundi le Premier ministre chinois Li Keqiang.

M. Li s'est ainsi exprimé lors de sa rencontre avec un groupe de PDG d'entreprises du classement Fortune 500 et des spécialistes renommés, qui ont participé au Forum sur le développement de la Chine (FDC) qui s'est tenu de samedi à lundi à Beijing.

M. Li a indiqué que l'engagement de la Chine en matière d'approfondissement de la réforme et de l'ouverture correspondait aux intérêts du pays et contribuait au maintien du libre-échange et au développement sain de la mondialisation.

La Chine ouvrira plus largement sa porte au reste du monde et le pays est prêt à apprendre les technologies et les expériences de gestion avancées des pays étrangers, à promouvoir la coopération sur la production, les connaissances, les technologies et les services et à optimiser son environnement commercial pour les entreprises étrangères, a noté M. Li.

En ce qui concerne les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, qui sont mutuellement avantageuses de nature, M. Li a indiqué que le volume du commerce actuel résultait de la demande du marché et des règles commerciales.

"Il n'y a pas de gagnant en cas de guerre commerciale", a souligné le Premier ministre, appelant à adopter une attitude rationnelle et pragmatique face au déséquilibre commercial entre la Chine et les Etats-Unis.

M. Li a appelé la communauté internationale à conjointement sauvegarder le système commercial multilatéral avec le libre-échange comme pierre angulaire et à s'opposer clairement au protectionnisme et à l'unilatéralisme.

En réponse aux questions concernant le plan d'action "Fabriqué en Chine 2025", M. Li a indiqué que les entreprises chinoises et étrangères seraient traitées de manière égale et que les entreprises étrangères ne seraient pas forcées de transférer leurs technologies en Chine.

La Chine renforcera la protection des droits de propriété intellectuelle, a-t-il ajouté.

Le FDC, organisé par le Centre de recherche sur le développement du Conseil des Affaires d'Etat, est une conférence de haut niveau regroupant des dirigeants d'institutions internationales, d'universités et d'entreprises à travers le monde.

Suggest To A Friend
  Print