Le discours de Xi Jinping à Boao salué par les dirigeants mondiaux
2018/04/11

BOAO (Chine), 10 avril (Xinhua) -- Dans un discours prononcé mardi au Forum annuel de Boao pour l'Asie (BFA), le président chinois Xi Jinping s'est engagé à élargir l'ouverture et à promouvoir la prospérité mondiale, des propositions qui ont été saluées par les dirigeants mondiaux présents à l'événement.

Le forum de quatre jours s'est ouvert dimanche à Boao, dans la province insulaire de Hainan, dans le sud de la Chine, sur le thème "Une Asie ouverte et innovante pour un monde plus prospère".

L'année 2018 marquant le 40e anniversaire de la réforme et de l'ouverture, le président Xi Jinping a souligné que "la réforme et l'ouverture de la Chine répondent aux aspirations de son peuple au développement, à l'innovation et à une vie meilleure". "Elles suivent également la tendance mondiale, qui tend vers le développement, la coopération et la paix", a-t-il renchéri.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a fait observer que les 40 dernières années avaient été marquées par des changements non seulement en Chine, mais aussi dans les relations actives du pays avec le monde.

"(L'initiative "La Ceinture et la Route") peut contribuer de manière significative à la construction d'un monde plus juste, plus pacifique et plus prospère", a-t-il estimé.

Comme M. Xi, le secrétaire général de l'ONU a affirmé que la mondialisation était irréversible et que "notre destination doit être une mondialisation juste qui ne laisse personne de côté, car c'est le meilleur moyen de parvenir à un développement pacifique et durable dans l'intérêt des peuples, des communautés et des pays".

"Une chose doit cependant être très claire: l'isolationnisme, le protectionnisme et l'exclusion ne rendront pas la mondialisation équitable", a-t-il souligné.

Le président autrichien Alexander van der Bellen a fait observer que les quarante dernières années avaient été marquées par "le succès de la politique de réforme économique et d'ouverture de la Chine". "Mes discussions avec les dirigeants, le gouvernement et les hautes sphères de la Chine ont confirmé mon impression que Beijing est déterminé à poursuivre sur cette voie, ce qui est dans l'intérêt du pays et de ses partenaires mondiaux".

Le Premier ministre pakistanais Shahid Khaqan Abbasi a estimé que l'initiative historique 'La Ceinture et la Route' du président Xi Jinping était dans l'intérêt du monde entier et renforçait l'égalité dans un monde inégal. "Cette initiative stratégique est une proposition qui apporte des bénéfices réciproques et une prospérité partagée à tous".

Le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong s'est dit très heureux d'entendre le président Xi annoncer plus de mesures pour ouvrir le secteur financier, protéger les droits de propriété intellectuelle et accroître les importations, pour que la Chine aille plus loin dans cette direction.

La Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (BAII) et "La Ceinture et la Route" sont "deux initiatives majeures de la Chine visant à contribuer à la structure et à la prospérité régionales", a-t-il souligné.

Depuis 2013, plus de 80 pays et organisations internationales ont signé des accords de coopération avec la Chine.

Bien que l'initiative "La Ceinture et la Route" soit une idée de la Chine, les opportunités qu'elle offre et ses résultats profiteront au monde entier, a déclaré M. Xi dans son discours, insistant sur le fait que la Chine n'avait pas d'arrières-pensées géopolitiques, ne cherchait à exclure personne et n'imposait aucun accord commercial aux autres pays.

Suggest To A Friend
  Print