L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" stimulera le commerce international et le développement, selon la BERD
2018/05/09

MER MORTE (Jordanie), 8 mai (Xinhua) -- La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a affirmé mardi que l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" est un projet crucial pour stimuler le commerce international.

"C'est une initiative très importante, qui permettra de renforcer le commerce international, de stimuler la croissance et d'améliorer la connectivité financière", a déclaré Jurgen Rigterink, premier vice-président de la BERD, au cours d'une rencontre préparatoire en prévision de la 27e Rencontre annuelle et Forum des affaires de la BERD, qui se tiendra les 9 et 10 mai.

Il a fait remarquer que la Chine est l'un des principaux investisseurs dans les régions où investit la BERD. Beaucoup de défis doivent encore être surmontés pour que cette initiative se réalise, a-t-il cependant précisé.

Au cours de la rencontre, les participants ont souligné que l'un des principaux bénéfices apportés par l'initiative serait la création d'emplois, qui permettra de soutenir les populations locales là où l'initiative sera mise en place.

L'initiative "la Ceinture et la Route", proposée par la Chine en 2013, vise à connecter l'Asie au Moyen-Orient, à l'Afrique et à l'Europe en construisant un réseau d'infrastructures et d'échanges commerciaux le long des antiques routes commerciales.

Chen Yulu, gouverneur adjoint de la Banque populaire de Chine - la banque centrale chinoise - s'est exprimé au cours de la réunion. Il a fait savoir qu'un grand nombre de pays soutenaient cette initiative, et que ce mécanisme allait stimuler le commerce international et le développement.

Plus de 80 pays et organisations internationales ont déjà signé des protocoles d'entente liés à la mise en place de cette initiative, a-t-il ajouté.

"La BERD est un partenaire naturel de l'initiative de la Ceinture et de la Route", a-t-il affirmé, soulignant la nécessité de relever les défis ensemble.

Il a rappelé que la Chine avait signé des feuilles de route détaillant le financement de l'initiative dans 26 pays, et a indiqué que l'initiative chinoise attachait une grande importance au développement durable des pays concernés.

"Les banques de développement multilatérales sont les bienvenues dans l'initiative de la Ceinture et de la Route, car elles permettront d'améliorer le niveau de vie local et d'attirer les investissements", a-t-il déclaré.

Suggest To A Friend
  Print