La Chine recherche une amélioration continue de la qualitié de l'air
2018/06/14

BEIJING, 13 juin (Xinhua) -- Le Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement central) a exhorté mercredi à plus d'efforts de contrôle de la pollution de l'air en vue d'une amélioration continue de la qualité de l'air.

Sur la base de l'amélioration de la qualité de l'air ces dernières années, le pays doit "réduire davantage la densité des particules fines et le nombre de journées gravement polluées d'ici trois ans", a-t-on appris d'un communiqué publié à l'issue d'une réunion exécutive du Conseil des Affaires d'Etat, présidée par le Premier ministre Li Keqiang.

"Les champs de bataille principaux" des "guerres pour défendre le ciel bleu" comprennent la région Beijing-Tianjin-Hebei et les zones voisines, et la région du delta du fleuve Yangtsé, selon le document.

Des efforts doivent être déployés pour éviter et contrôler la pollution de l'air à la source. Dans les régions principales, aucune nouvelle capacité de production pour l'acier, la cokerie et l'aluminium électrolytique ne sera autorisée.

Le pays augmentera la part du transport du fret ferroviaire et encouragera l'élimination des navires de rivières intérieures qui sont en utilisation depuis plus de 20 ans, indique le communiqué.

De l'essence et du diesel répondant à des normes plus strictes seront fournis dans le pays à partir du 1er janvier 2019.

La Chine continuera à plafonner la quantité totale de la consommation de charbon dans les secteurs clés pour contrôler la pollution de l'air, et à éliminer les centrales électriques à charbon qui ne répondent pas aux normes ainsi que les petites chaudières d'une manière ferme et ordonnée.

Suggest To A Friend
  Print