Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Liu Jianchao sur le projet américain de vente à Taiwan des systèmes améliorés antimissile Patriot PAC-2 et des équipements annexes
2007/11/13

Q : Le Département de la Défense des Etats-Unis a récemment annoncé qu'il envisageait de vendre à Taiwan 3 systèmes améliorés antimissile Patriot PAC-2 et leurs équipements annexes d'une valeur totale de 939 millions de dollars US. Quels sont les commentaires de la Chine là-dessus ?

R : La partie chinoise s'oppose fermement à toute vente d'armes par le gouvernement américain à Taiwan, voilà notre position constante et claire. Passant outre à la position sérieuse et à l'opposition ferme de la Chine, la partie américaine a pris une série de mesures erronées en vendant à Taiwan des armes sophistiquées, des avions anti-sous-marin P-3C aux systèmes améliorés antimissile Patriot PAC-2, à l'encontre des engagements sérieux pris par le gouvernement américain à l'égard de la Chine dans le Communiqué du 17 août. Cet agissement constitue une ingérence grossière dans les affaires intérieures chinoises, porte atteinte à la sécurité nationale et à la grande cause de la réunification pacifique de la Chine et perturbe l'amélioration et le développement des relations sino-américaines. La partie chinoise a déjà vivement protesté et fait des démarches solennelles auprès de la partie américaine.

A présent, la situation à Taiwan est très complexe et sensible. Chen Shuibian s'obstine à impulser les activités sécessionnistes pour « l'indépendance de Taiwan » dont notamment le « référendum sur l'adhésion de Taiwan à l'ONU » et l'« adhésion à l'ONU sous le nom de Taiwan », ce qui menace gravement la paix et la stabilité dans le Détroit de Taiwan. Nous exhortons la partie américaine à appliquer les trois communiqués conjoints sino-américains par des actions concrètes, à honorer ses engagements solennels à l'égard de la Chine sur la question de Taiwan, à annuler immédiatement les projets susmentionnés de vente d'armes à Taiwan, à cesser toute vente d'armes à Taiwan et tout contact militaire avec Taiwan, en se gardant de donner tout faux signal aux forces sécessionnistes de Taiwan. La partie chinoise se réserve le droit de prendre toutes les mesures nécessaires.

Suggest To A Friend
  Print