La Chine met en garde contre les dettes des gouvernements locaux
2011/07/07

BEIJING, 6 juillet (Xinhua) -- Le Conseil des Affaires d'Etat, cabinet chinois, a averti mercredi que les dettes des gouvernements locaux étaient relativement élevées et qu'elles constituaient un risque éventuel auquel il est nécessaire de prêter plus d'attention.

Les gouvernements locaux ont accumulé un montant relativement élevé de dettes et la capacité de certaines régions et industries de s'acquitter de celles-ci est faible, a annoncé le Conseil des Affaires d'Etat dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion présidée par le Premier ministre chinois Wen Jiabao.

Il a des problèmes en matière de gestion, de taxation, de finances et d'investissement dans certains grands projets concernant le bien-être de la population, indique ce communiqué.

Par ailleurs, certaines grandes entreprises d'Etat ont commis des irrégularités lors de la prise de décisions importantes, ajoute ce communiqué.

Cela démontre qu'il y a des lacunes dans certains mécanismes et dans la gestion, qui méritent une plus grande attention, selon ce communiqué.

Le communiqué a appelé à prendre des mesures efficaces pour éliminer les risques de la dette et à régulariser les mécanismes de financement des gouvernements locaux.

Le gouvernement central va réfléchir à la mise en place d'un mécanisme de collecte de fonds pour les gouvernement locaux.

La réunion a aussi approuvé le plan de développement (2011-2015) de la Région autonome du Tibet, qui porte sur 266 projets en matière d'infrastructures, de protection de l'environnement, d'industries compétitives et de bien-être de la population.

Les investissements en capitaux fixes au Tibet devraient s'accroître considérablement d'ici cinq ans, selon ce communiqué.

Au cours des cinq dernières années, les investissements en capitaux fixes au Tibet ont atteint le montant record de 165,6 milliards de yuans (25,6 milliards de dollars).

Suggest To A Friend
  Print